Science

121 nouveaux cas de coronavirus en Martinique contre 58 la semaine précédente

Selon les données de l’Agence régionale de santé de la Martinique annoncées ce mardi 2 mars 2021, la Martinique compte 100 cas de variantes anglaises sur l’île entre le lundi 22 février et le dimanche 28 février 2021. 121 personnes ont été testées positives pour le covid-19 pendant cette même période.


Dans la semaine du lundi 22 au dimanche 28 février 2021, l’Agence régionale de santé détecte 121 nouveaux cas de coronavirus en Martinique contre 58 pour la semaine du 15 au 21 février 2021.

La Martinique recense 100 cas de variantes anglaises sur l’île au cours de cette même période.

Jérôme Vigiuer, directeur de l’ARS a fait le point sur l’augmentation du poids de l’épidémie de Covid-19 sur notre île.

Le taux de positivité a augmenté de 3% (nombre de personnes testées positives pour la première fois par rapport au nombre total de personnes testées positives ou négatives sur une période donnée).

14 personnes sont hospitalisées et 3 patients sont en réanimation au CHU de Martinique.

L’agence régionale de santé estime que le virus est toujours présent sur le territoire martiniquais. Il faut donc toujours être très prudent et respecter les mesures de protection et se faire vacciner.


© Thierry Maisonneuve

Quel est le taux d’incidence?

Le taux d’incidence correspond au nombre de personnes infectées en une semaine, sur une population de 100 000 habitants.

Deux seuils sont fixés par le ministère de la Santé: le seuil de vigilance est atteint si plus de dix personnes pour 100 000 habitants sont infectées. Le seuil d’alarme est de 50 personnes infectées.

Données sur le coronavirus

READ  où est l'épidémie en France avant les vacances?


© Thierry Maisonneuve

À ce jour, le nombre de personnes vaccinées ayant reçu au moins une injection est de 4 925.

Evolution de la durée de l’isolement à 10 jours

La durée d’isolement des cas confirmés ou probables de SRAS-CoV2 est harmonisée à 10 jours qu’il s’agisse du virus sauvage ou des variantes dites «britannique», «sud-africaine» et «brésilienne».

Les indicateurs épidémiologiques du SRAS-CoV2 en Martinique indiquent une légère augmentation de la circulation virale, sans impact à ce jour sur le système de santé. La variante britannique circule dans le pays et avec un faible bruit au sein de la population depuis la fin du mois de janvier.

La vigilance doit rester en place dans les semaines à venir en maintenant des mesures individuelles de prévention et de réduction des contacts.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer