Actualité à la Une

4. Traducteurs agréés

Le sillage de la traduction n’est pas aussi facile que vous pouvez l’imaginer. C’est pourquoi vous allez constater que les différentes plateformes de traduction en ligne fiable vous proposeront toujours des équipes spécialisées de traducteurs. C’est dans ce cadre que vous pourrez trouver le traducteur agréé qui est un spécialiste assez délicat. Si vous rêvez donc de faire ce métier, voici quelques informations qui vous seront très utiles. Vous aurez l’occasion d’avoir une idée sur les différentes étapes qui vous permettront de devenir traducteur agréé ou assermenté.

Les étapes pour devenir traducteur agréé

Il faut d’abord savoir qu’il n’y a aucun diplôme exigé pour devenir traducteur agréé. Vous devez tout simplement répondre à certaines exigences pour pouvoir aspirer à ce noble métier. Il est tout de même important de savoir que ce n’est pas un travail assez facile, car il demande assez de rigueur. Voici donc ce qu’il faut avoir comme atout pour aspirer à cette fonction.

Devenir professionnel

Pour aspirer au statut de de traducteur assermenté, vous avez impérativement besoin de devenir traducteur professionnel. Un novice dans le domaine ne peut donc pas prétendre à cette fonction. Vous devrez donc maîtriser au moins une langue étrangère et avoir déjà travaillé pour des plateformes de traductions assez professionnelles. Pour ce qui est de la formation universitaire, il vous faudra au moins un master en langues étrangères dans une université d’Etat, ou alors dans une école spécialisée. C’est ce que vous pourrez observer des traducteurs agréés chez Protranslate, qui est une plateforme assez connue à travers le monde.

READ  Neymar-Sakai, l'OM a "beaucoup d'images"

Postuler auprès du Procureur de la République

Un traducteur agréé est une personne qui est reconnue auprès d’une Cour d’Appel. C’est pourquoi vous devrez d’abord commencer par retirer votre dossier de postulation près du Tribunal de Grande Instance de votre territoire. Vous pourrez donc le remplir scrupuleusement et en veillant sur chaque moindre petit détail. Vous pourrez donc adresser votre candidature auprès du procureur de la république de votre circonscription. Une enquête de moralité sera faite, histoire de voir si vous êtes intègre pour assumer cette tâche. S’il est concluant, la police pourra donc traduire votre dossier d’admission auprès de la Cour d’Appel qui vous fera signe.

La prestation de serment

La dernière étape qui vous restera à faire pour devenir traducteur agréé est de prêter serment auprès de la Cour d’Appel. C’est après cela que vous pourrez vous considérer comme tel. Après cela, vous aurez droit à un numéro et à un cachet que vous devrez apposés sur chaque document que vous aurez à traduire. Une autre chose à savoir est que vous devrez être assez strict, car les documents que vous aurez à produire devront être assez conforme à l’original.

Vous pouvez donc comprendre qu’il est très facile de devenir traducteur agréé. Il est tout simplement important de respecter ces étapes que nous venons de vous donner plus haut. Si vous êtes donc intéressé par ce métier, vous savez déjà ce qu’il vous reste à faire. Bonne chance si cela vous a intéressé.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer