La technologie

5G: un lancement qui se transforme en casse-tête pour les opérateurs

Le lancement de la 5G en France est un véritable casse-tête pour les opérateurs. Tout était simple ou presque à l’époque de la 4G où les opérateurs n’avaient qu’à mettre à jour leurs infrastructures, des terminaux compatibles avec le marché et espérer que les clients étaient présents. Au-delà de la guerre commerciale en cours entre Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom, il faut ajouter une dimension politique à cette équation. Plusieurs responsables politiques et une partie de la population manifestent une certaine méfiance à l’égard de cette technologie.

Après avoir durement attaqué certains écologistes (lire: Stéphane Richard défend la 5G contre “certains écologistes français”), Stéphane Richard voulait bien paraître. Lors du lancement commercial de la 5G par son groupe, il a déclaré qu’il ne voulait pas l’activer dans les villes où un moratoire avait été voté: ” Même si nous sommes techniquement prêts (…) Nous ne voulons pas entrer en vigueur et encourager le dialogue et la conviction «C’est la raison pour laquelle l’opérateur historique n’a pas, à ce jour, activé ses antennes, par exemple à Paris, où une consultation citoyenne à ce sujet est en cours.


Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer