divertissement

Adrien Zedda de Lyon et Yohei Hosaka du Japon ont été impressionnés par la production

Yohei Hosaka (à gauche) et Adrien Zedda ont été éliminés du concours Top Chef dès le premier épisode et sans même la production montrant leurs portraits. – Marie ETCHEGOYEN / M6

Un petit tour et puis en route. Les deux candidats de la région Auvergne-Rhône-Alpes, en cours pour l’émission de télévision
Excellent chef, ont été éliminés de la compétition mercredi soir. Avant même de pouvoir rejoindre une brigade.

La Lyonnais Adrien Zedda et le japonais Yohei Hosaka, l’un des chefs les plus importants d’Annecy, est tombé à l’eau dans tous les sens. La production, qui a préféré mettre en avant des chefs en bottes de cowboy, tatoués ou similaires à Gordon Ramsay, n’a pas daigné diffuser leurs portraits. Et il ne s’est même pas attardé sur le test qu’ils ont dû effectuer au début pour convaincre le jury.

De quoi choquer les spectateurs ayant tout de suite compris qu’ils seraient les deux premiers candidats à quitter la compétition. Au cours de la soirée les internautes n’ont pas manqué de souligner, sur les réseaux sociaux, le manque de respect envers les deux chefs.

Restaurants étoilés Michelin

Alors pour ceux qui auraient aimé en savoir plus sur les deux malheureux oubliés de la soirée, sachez qu’Adrien Zedda, approché par la production pour participer à cette douzième saison de Excellent chef, a été couronné Young Talent 2020 par le guide Gault & Millau. Le restaurant lyonnais Culina Hortus, dont il est chef exécutif,
a été nommé meilleur restaurant végétarien du monde du guide Nous sommes intelligents. A 26 ans, Adrien se forme dans la Loire et débute sa carrière avec le chef étoilé Julien Thomasson.

Yohei Hosaka, 37 ans, a déménagé en France en 2009, commençant par une saison au restaurant trois étoiles de Gérald Passedat à Marseille, puis travaillant avec David Senia. Son apprentissage se poursuit près de Courchevel dans les cuisines du Chabichou, un restaurant deux étoiles, où il est promu second. Après une visite à Carcassonne, il a fini par poser ses valises sur les rives du lac d’Annecy. En novembre, il prend la barre de La Ciboulette pour restaurer l’étoile Michelin perdue en 2018.

READ  Cinquième. Le Prix de Craon à Vincennes le mardi 29 décembre 2020. - Angers Info

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer