Économie

Aide aux précaires: paiement imminent?


AIDE DU TRAVAILLEUR PRÉCAIRE COVID. Aux frais de Pôle emploi, les aides aux intérimaires pour le mois de janvier doivent être versées fin février.

[Mis à jour le 23 février 2021 à 09h53] Après quelques ratés, le prix Pôle emploi du mois de janvier doit être payé dans les prochains jours, probablement entre le 21 et le 24 février. Rappelons que l’aide aux travailleurs précaires s’adresse aux figurants de la restauration, intermittents ou saisonniers, qui alternent contrats de courte durée et périodes d’inactivité. Pour en profiter, un certain nombre de conditions commerciales doivent être remplies. Aider les travailleurs précaires, c’est Revenu mensuel minimum garanti de 900 euros. Son montant dépend donc de tout autre revenu perçu. L’aide aux travailleurs précaires n’est donc pas automatiquement de 900 euros. Quelles sont les démarches à entreprendre avec Pôle emploi? Peut-on faire une simulation d’éligibilité à l’aide pour les travailleurs précaires? Linternaute.com répond à vos questions.

En théorie, vous ne l’avez pas aucune action à entreprendre si les conditions d’assistance aux travailleurs précaires du Pôle emploi sont réunies (voir ci-dessous). Le paiement est sécurisé dans un automatique aux demandeurs d’emploi intéressés par Pôle emploi. Toutefois, certains bénéficiaires de subventions de Pôle Emploi peuvent être amenés à prendre des mesures pour bénéficier d’une aide aux travailleurs précaires. Si vous êtes dans ce cas, vous devez avoir reçu une lettre de Pôle emploi le lundi 8 ou mardi 9 février. On vous a demandé de fournir des pièces justificatives (p. Ex. Des certificats d’employeur) pour déterminer votre admissibilité au programme.

Pensez-vous être éligible et n’avez pourtant rien reçu en début de mois? Commencez par contacter votre conseiller pour soumettre votre demande. “Votre situation sera ensuite examinée pour déterminer si vous pouvez réellement bénéficier de ce bonus”, peut-on lire sur le site de Pôle Emploi. “Si c’est le cas, vous serez payé.” Si Pôle emploi vous refuse, vous avez toujours la possibilité de déposer une réclamation. Vous pouvez également contester la décision par un appel gracieux, hiérarchique ou même controversé. Enfin, vous pouvez contacter le courtier Pôle Emploi.

READ  Wirecard licencie plus de la moitié des employés restants en Allemagne

Le gouvernement souhaite garantir un ressources minimales de 900 euros par mois. Cela ne signifie pas que vous recevrez nécessairement une aide de 900 €. Pôle emploi prend en compte toutes vos ressources (revenus du travail, allocations) et vous propose une aide différentielle, si nécessaire, pour que vous puissiez avoir un revenu minimum total de 900 euros par mois. Bien entendu, si vous disposez de 200 euros d’aide mensuelle, Pôle emploi fournit les 700 euros supplémentaires. Souhaitez-vous avoir plus d’exemples? Voilà quelque:

  • Vous avez travaillé le mois dernier, et donc vous avez perçu un salaire: si vous remplissez les conditions ci-dessus, il est possible de percevoir une partie de la prime, en fonction du montant du salaire. «Le revenu professionnel (brut) est pris en compte à 60% et vient diminuer, en tout ou en partie, le montant de cette prime exceptionnelle», explique Pôle emploi sur son site Internet. Si vous avez reçu 100 euros bruts, vous pouvez déduire 60% ou 60 euros. Le calcul suivant s’applique: 900 – 60 = prime de 840 euros.
  • Obtenez une allocation chômage : il est entièrement déduit de la prime. Avec une allocation de 25 euros par jour, le montant de l’aide aux travailleurs précaires sera de 125 euros (900 – 775 = 125 euros).
  • Tu es un RSA : dans ce cas, le montant du prix Pôle emploi est le même, quelle que soit votre situation, soit 335 euros.
  • Vous êtes en formation: à condition que vos revenus ne dépassent pas 900 euros, vous pouvez cumuler l’aide aux précaires avec la rémunération de la formation de Pôle emploi (RFPE), la rémunération de fin de formation (RFF) ou la rémunération publique de stage (RPS).
READ  Veolia lance une OPA hostile sur Suez

Peut-on simuler l’aide aux travailleurs précaires?

À ce jour, il n’existe aucun outil pour simuler votre admissibilité à l’aide aux travailleurs précaires ou le montant que vous pourriez recevoir. Si vous remplissez les critères ci-dessous, vous pouvez toujours évaluer le montant de la garantie mensuelle que vous recevrez. Pour ce faire, mettez la main sur les éléments suivants: Quel était votre revenu en novembre et décembre? Avez-vous reçu une compensation? Une fois que vous avez fait le point, vous pouvez alors déduire le montant de vos ressources du montant minimum de garantie (900 euros). Cela signifie que, si vous n’avez pas eu de ressources ces derniers mois, vous recevrez 900 euros.

Le revenu garanti annoncé par Jean Castex et Elisabeth Borne s’adresse aux travailleurs qui alternent périodes de travail et chômage, telles que saisonnières, intermittentes, extras du restaurant et précaires. Il s’agit d’une “réponse exceptionnelle pour (…) ceux que l’on appelle des événements de permis ou d’autres secteurs, inscrits à Pôle emploi et qui ont vu leurs revenus chuter de façon spectaculaire cette année”, a indiqué le Premier ministre. Voici les conditions:

  • Tu aurais dû travailler plus de 60% du temps en 2019, au moins 138 jours, on peut lire dans le décret 30 décembre.
  • En raison de la crise sanitaire, vous ne pouviez pas “travailler suffisamment en 2020 pour recharger [vos] droits de chômage
  • “J’ai mis à jour votre situation à la fin de chaque mois », se souvient Pôle emploi, dans son Questions fréquentes.
  • “Au moins sur la période totale d’activité exercée en 2019 70% doivent avoir été exécutés dans le cadre d’un contrat à durée déterminée ou d’un contrat de mission intérimaire », précise-t-il.
  • Vous avez un revenu “sous forme d’allocation, de revenu d’activité ou de revenu minimum qui ne dépasse pas 900 euros“, a-t-on dit lors d’un point de presse auquel a participé l’AFP, l’aide visait à permettre d’atteindre ces 900 euros nets. Le décret précise que les personnes qui reçoivent le RSA sont concernées”. si vous recevez: l’indemnité de retour au travail (ARE); L ‘allocation de solidarité spécifique (CUL); Contrôle de sécurité professionnel pour les licenciés économiques adhérant au CSP (ASP); Indemnité de départ (AFD); L’allocation de professionnalisation et de solidarité (APS) pour les intermittents du spectacle; Allocation pour travailleurs indépendants (ATI); Rémunération à la fin de la formation (RFF); Compensation pour la formation du Pôle Emploi (RFPE); Allocation de vieillesse équivalente (AER) », à consulter sur le site Internet de Pôle Emploi.
  • Remarque: si vous êtes rémunéré par Pôle emploi, le le montant de votre allocation chômage doit être inférieur à 33 euros bruts par jour.
READ  CAC40: maintenu positivement par les 3 géants du luxe

De plus, le dispositif se veut une “incitation” en cas de reprise du travail. Clairement, si vous trouvez un emploi, les revenus de retour au travail ne seront comptés qu’à 40% pour calculer la prime. Remarque: “Le bonus n’est pas versé aux bénéficiaires de l’aide pour l’acquisition ou la création d’entreprise (ACRE) “, lit le décret.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer