Actualité à la Une

Alerte météo: épisode enneigé dans la moitié nord du pays

De Gilles MATRICONmétéorologue

Prévisions météo complètes en direct par téléphone au

3201*

Du samedi 16 janvier à 6h00 au dimanche 17 janvier à 9h00

Situation

Après une nuit marquée par de fortes gelées dans l’est de l’hexagone, et plus particulièrement dans les plaines au nord-est avec des températures aussi basses que -10 ° C, l’arrivée d’une perturbation par le canal génère une forte chute de neige dans la moitié nord du samedi soir. Dans un contexte encore froid, près de la moitié du pays est affecté par des chutes de neige continues durant plusieurs heures. Cette neige mouillée tiendra principalement sur les départements du Nord-Est, où l’air froid résistera davantage ce samedi après-midi et où les altitudes moyennes sont plus élevées qu’entre particulièrement les Hauts-de-France et l’Ile-de-France . Si cette évolution est très fiable en ce qui concerne la prévision de la neige, elle se limite plutôt à la prévision précise des températures qui affecteront la transformation de la pluie en neige et donc le comportement de la neige au sol. Ce doute concerne un éventuel écart de 1 ° C en moyenne, mais qui est parfois extrêmement important au regard des conséquences sur l’état du sol.

Observation

Ce samedi matin à 7h00, la perturbation responsable de ces intempéries hivernales concerne la Bretagne et glisse vers les Pays de la Loire et la Normandie. Au contact de l’air froid, la pluie commence à se transformer en neige du Calvados et de la Seine Maritime à l’Anjou.

READ  Alexander Zverev domine Diego Schwartzman au Masters

Évolution

Ce matin, la perturbation se poursuit lentement vers la Haute-Normandie, le Pas-de-Calais et l’ouest du bassin parisien. Au fur et à mesure de sa progression, les températures faiblement négatives deviennent faiblement positives. La neige reste collante et peut adhérer aux secteurs les plus exposés au vent du sud-ouest mais aussi aux plus hauts, où les températures sont un peu plus basses. Dans l’ouest de l’Ile-de-France, la neige arrivera entre 10h00 et 11h00 avant de se diriger vers la capitale.

Cet après midi, la perturbation continuera à progresser vers les Ardennes, la Champagne, à l’est de l’Ile-de-France, puis au sud, touchant la Bourgogne et la région du Centre. C’est surtout dans ces régions que les chutes de neige pourraient être les plus importantes et rendre parfois les conditions de circulation difficiles.

Dans la soirée, la perturbation commencera progressivement à perdre de son activité au fur et à mesure qu’elle se dirigera vers l’Alsace, la Franche-Comté, le Massif Central et la région Rhône-Alpes. C’est pourquoi les départements de ces régions sont actuellement en alerte jaune et non orange.

Dans la nuit du samedi au dimanche, cet épisode se terminera progressivement avec l’atténuation de la neige dans ces dernières régions. Bien sûr, ils ne disparaîtront pas, mais leur intensité et leur fréquence ne justifieront plus de garder le communiqué de presse spécial du matin. Celle-ci sera ensuite révoquée au plus tard dimanche à 9h00.

Cet épisode se caractérise plus par son extension sur la moitié des départements que par son intensité par rapport à celle de jeudi. Surtout, elle sera suivie d’une période chaude, ce qui n’était pas le cas jeudi… bien au contraire.

Pendant cet épisode, on attend :

– de 5 à 10 cm en moyenne de neige collante dans les départements placés en alerte orange, et localement de 10 à 15 cm dans les secteurs les plus exposés.
– de 1 à 5 cm de la Normandie aux Hauts-de-France puis descente dans le bassin parisien et en région Centre, avec le risque local d’accumulations de 5-10 cm.
– quantités très variables dans les départements de l’Est, région Franche-Comté puis vers le Lyonnais, de 1 à 10 cm et éventuellement plus sur les reliefs.

READ  36 départements désormais placés sous la tutelle orange

Liste des départements concernés

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer