Économie

Amazon France a “décidé de reporter la date du Black Friday”, annonce son patron sur TF1

Population

VENTE POSITIVE – Alors que les grands détaillants ont accepté de reporter leurs promotions Black Friday d’une semaine, Amazon France a choisi de s’aligner. Son patron est venu l’expliquer à 20H de TF1.

Amazon ne fera donc pas cavalier seul. Après quelques heures de silence, l’entreprise le confirme: comme toutes les autres chaînes de supermarchés, le géant du e-commerce reportera pour la première fois les promotions prévues du Black Friday d’une semaine.

C’est ce qu’expliquait Frédéric Duval, directeur général de la société en France à 20H de TF1. “Aujourd’hui, comme d’autres distributeurs en France, écoutant les recommandations du gouvernement, nous avons décidé de reporter la date du Black Friday (…) et donc cette année le Black Friday aura lieu le 4 décembre”.

Ne brise pas l’union sacrée

L’enjeu de la communication était de taille: rompre la soudaine union sacrée du commerce de détail en France aurait renforcé dans l’opinion publique l’image d’une Amazonie géante, américaine avant française, et sourde aux problèmes du pays qui l’accueille. . Une position insoutenable. C’est probablement avec cette équation à l’esprit qu’Amazon a pris sa décision et est venu la défendre. Depuis de nombreuses années, Amazon en France se présente comme une entreprise essentiellement locale, ancrée dans ses usines et commercialisant avec les marques et distributeurs français.

Lire aussi

  • Appel au boycott d’Amazon: qui est derrière la pétition?

«Le 4 décembre nous servirons tous les Français sur tout le territoire et nous serons également un soutien à tous les milliers de TPE et PME qui vendent par notre intermédiaire», invoque Fredéric Duval. Amazon s’en souvient très régulièrement, mais ce n’est pas qu’un bout de langage dans sa communication: en effet, près de la moitié du chiffre d’affaires de l’entreprise en France provient des ventes de fabricants et de détaillants indépendants utilisant sa plateforme.

READ  Vers la suppression des pièces d'un et de deux centimes d'euro?

En vidéo

Vrai-Faux: Amazon est-il trop puissant?

Cependant, il y a une question à laquelle le patron d’Amazon France ne répond pas, ou seulement de manière oblique. Comme évoqué récemment, si la version française du site a désactivé ses publicités Black Friday et s’apprête donc à reporter le lancement des promotions d’une semaine, cette préoccupation n’a aucun effet sur les autres sites Amazon à travers le monde. Comme nous vous l’expliquions il y a quelques jours, le Black Friday aura en effet lieu à la date d’origine du 27 novembre sur des sites Amazon en Belgique, en Allemagne, en Espagne, en Grande-Bretagne et ailleurs, sites qui savent livrer la France. Et rien n’empêche un internaute français de s’y rendre pour faire ses achats sans attendre le 4 décembre, même si les avantages des comptes Amazon Prime ouverts chez nous n’en valent pas la peine.

Toutes les informations sur

Coronavirus: l’impact économique de la pandémie

A Gilles Bouleau qui lui pose la question, le patron d’Amazon France prend contact. “Vous savez, ce que je souhaite en tant que site Amazon en France, c’est soutenir toutes les entreprises et consommateurs français, et le 4 décembre je leur proposerai un Black Friday qui leur permettra d’économiser des millions d’euros.” La France a réussi à reporter à l’amiable une réunion d’affaires que le législateur aurait eu du mal à interdire. Il est difficile d’attendre la même chose de toute l’Europe.

Sur le même sujet

READ  La Bourse de Paris devrait ouvrir fortement

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer