Économie

Amazon prévoit 3000 recrutements permanents en France en 2021

Sans surprise, le géant américain du e-commerce Amazon n’a pas peur de la crise économique actuelle. A l’inverse, l’entreprise poursuit son développement en France et prévoit de recruter 3 000 CDI (CDI) sur l’année 2021, portant son effectif total à 14 500 salariés en CDI d’ici la fin de l’année. communiqué de presse publié le mercredi 10 février.

Ces nouveaux employés seront “Préparateurs de commandes mais aussi ingénieurs, jeunes diplômés, responsables des ressources humaines, informaticiens, spécialistes de la santé et de la sécurité”, explique l’entreprise, qui le précise “Les recrutements réalisés au sein du réseau logistique d’Amazon feront partie d’un accord national avec Pôle emploi”.

Début novembre, le PDG d’Amazon France, Frédéric Duval, a déclaré “9 300 employés directs” en France, plus 2200 postes permanents créés en 2020 et 3000 en 2021, selon une annonce de mercredi. Soit un total de 14500 salariés permanents à la fin de 2021.

Article réservé à nos membres Lire aussi Les grands gagnants de «l’économie de confinement»

Une dizaine de nouveaux sites cette année

Le regioni in cui le assunzioni saranno le più importanti sono, in ordine di importanza, Ile-de-France, Hauts-de-France, Centre-Val-de-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes e Grand-Est, specifica la società , quel est “Elle réaffirme son engagement en faveur de la diversité et de l’égalité des chances dans le recrutement, notamment pour contribuer à l’intégration des jeunes des quartiers prioritaires”.

Interrogé par l’Agence France-Presse (AFP) sur ces créations d’œuvres, Laurent Degousée, co-délégué de la fédération SUD-Commerce, principale organisation syndicale d’Amazon, s’est dit “Plutôt heureux”. “En Amazonie, il y a trop de travailleurs temporaires, c’est une hérésie, alors que la norme de travail reste le CDI”, il a réagi en imaginant “Cela donnera la priorité aux anciens intérimaires”.

Amazon, qui réalise 5,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France en 2019, prévoit également d’ouvrir une dizaine de sites dans le pays en 2021, dont un projet de centre de distribution – site d’environ 50000 m2 par terre – “Du côté de Metz”. Des établissements plus petits sont envisagés à Rivesaltes, près de Perpignan, à Briec près de Quimper, voire en Normandie.

READ  CAC40: passé à 4890, les marchés jouent à plein Joe Biden
Lisez le rapport: “Ce n’est pas dégradant de travailler pour Amazon”: à Lauwin-Planque, les salariés sont aigris par les critiques du géant américain

Le monde avec l’AFP

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer