La technologie

Apple paie pour mettre fin aux litiges en raison de la lenteur des performances des iPhones

Apple a conclu un accord de 3,4 millions de dollars (2,86 millions d’euros) avec une association de consommateurs chilienne pour régler des recours collectifs concernant l’obsolescence prévue de certains de ses téléphones, une première en Amérique latine, a annoncé mercredi l’avocat des plaignants.

En mars 2020, Apple avait convenu avec les tribunaux américains de payer jusqu’à 500 millions de dollars pour régler un recours collectif similaire, les plaignants accusant la société basée à Apple d’avoir orchestré le refus de performance pour inciter les utilisateurs à acheter de nouveaux modèles. En novembre dernier, Apple a également accepté de payer 113 millions de dollars pour mettre fin aux poursuites et aux poursuites dans environ 30 États américains qui l’accusent de réduire les performances des anciens modèles d’iPhone pour épargner des batteries.

“Baisse du rendement”

Au Chili, la société américaine est poursuivie depuis 2018 par environ 150000 utilisateurs d’iPhone qui ont affirmé l’avoir fait. “Pertes de rendement constatées” après avoir effectué des mises à jour du système d’exploitation iOS en décembre 2017. En décembre 2017, Apple s’est excusé d’avoir délibérément ralenti certains de ses iPhones pour compenser le vieillissement de la batterie et les empêcher de s’éteindre de manière inattendue. Cependant, le groupe avait nié toute tentative d’obsolescence programmée.

En France, le groupe américain a été sanctionné en février pour ne pas avoir prévenu que les mises à jour pouvaient ralentir les anciens smartphones. Il a été condamné à une amende de 25 millions d’euros (27,8 millions de dollars) après une enquête révélant cela “Pratiques de marketing trompeuses par omission” mais il ne supporte pas l’accusation d’obsolescence programmée.

READ  Les cotes de réparabilité de l'iPhone sont correctes

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer