Monde

AstraZeneca: Est-il possible de «mélanger» les vaccins pour la deuxième dose?

COCKTAIL – Après la décision des autorités sanitaires de réserver le vaccin AstraZeneca aux personnes de plus de 55 ans, de nombreux Français d’abord vaccinés sont dans l’incertitude. Et je me demande s’ils peuvent bénéficier d’un «cocktail» de vaccins.

La demande touche encore 600 000 personnes. C’est le nombre de Français qui ont reçu une première dose du vaccin contre le coronavirus AstraZeneca alors qu’ils avaient moins de 55 ans. Cependant, depuis le 19 mars, la Haute Autorité de Santé a décidé de ne plus recommander ce produit pour cette tranche d’âge. Alors, pourront-ils recevoir la deuxième dose avec un autre vaccin? Voici quelques réponses.

Toutes les informations sur

Les Verifiers, une équipe de fact-checking partagée par les éditeurs de TF1, LCI et LCI.fr

Un avis européen attendu “dans la semaine”

Donc laissez-le vacciner AstraZeneca Au départ, il fallait l’inoculer aux plus petits, maintenant c’est l’inverse. Suivant avertissements sur les cas «rares» de thrombose, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a noté que ces risques apparaissaient “particulièrement présent chez les jeunes”, moins de 60 ans. Pour rappel, 86 sur 25 millions d’Européens et de Britanniques ont été déclarés vaccinés. Cela comporte un risque de 0,000003%, bien moins de 5% de thrombose causée par le virus lui-même.

C’est pourquoi le régulateur français a décidé de limiter son utilisation aux personnes de plus de 55 ans. Mais parmi les 2,6 millions de Français vaccinés avec AstraZeneca, seuls 771 ont déjà reçu la deuxième dose nécessaire à une protection complète. Rien d’étonnant. Vous devez attendre neuf à douze semaines entre les deux injections.

READ  Au Pérou, les manifestants appellent désormais à une réforme constitutionnelle

Pourtant, parmi ces millions de personnes, 600 000 d’entre elles ont moins de 55 ans, selon le ministère de la Santé. Et par conséquent, ils ne sont plus aptes à être inoculés avec ce produit. Cependant, ces personnes ne peuvent même pas demander une deuxième dose d’un autre vaccin, celui de Pfizer ou Moderna, car elles ont produit un “cocktail” même les produits ne sont pas autorisés. Et nous le savons: une seule dose ne protège pas. Pour rappel, ce vaccin développé avec l’Université d’Oxford est toujours efficace 94% contre les hospitalisations à partir du 28e jour après la première dose.

Une énigme inattendue que la Haute Autorité de Santé (HAS) s’emploie à résoudre. Cependant, l’institution attend la finalisation d’un avis sur le sujet par l’EMA. Il fallait le formuler “au cours de la semaine”, selon une source du ministère de la Santé. Et il devrait s’appuyer notamment sur une étude sur le sujet, lancée plus tôt cette année au Royaume-Uni. Les résultats ne sont pas encore connus du public. Quoi qu’il en soit, le suspense ne devrait pas durer. La HAS a annoncé ce jeudi soir qu’elle rendrait un avis à ce sujet ce vendredi 9 avril à 10h.

Lire aussi

Cependant, nous pouvons détecter un indice, en amont de cette décision. Regard sur nos voisins allemands, qui n’ont pas attendu une décision européenne. Berlin recommandé, à partir du 1er avril l’utilisation d’une deuxième dose d’un vaccin à ARNm, une technologie utilisée par Moderna et Pfizer. Cependant, le Comité technique allemand de la vaccination a clairement indiqué que cela devait être fait dans un délai de douze semaines. Un intervalle plus long que les six semaines normalement recommandées par les autorités allemandes pour ces vaccins.

READ  Le "Ocean-Viking", transportant 422 personnes secourues en Méditerranée, pourra accoster en Sicile

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous fournir des informations que vous ne jugez pas fiables? N’hésitez pas à nous écrire à [email protected]

Sur le même sujet

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer