Science

Astronomie multi-messagers, sources croisées

Qu’est-ce que l’astronomie multi-messagers? Quels types de signaux considère-t-il? Comment ces signaux sont-ils combinés pour observer le même événement cosmique sous plusieurs angles? Quelles sont les principales réalisations de cette astronomie et comment va-t-elle évoluer?

Nous pouvons observer l’univers de plusieurs manières. Allongé sur l’herbe, la tête dans les étoiles. Avec un télescope, petit ou grand, pour observer la lumière visible. Avec un radiotélescope qui explorera le domaine radio, d’autres longueurs d’onde, nous pouvons regarder l’espace sur tout le spectre: optique, rayons X, proche infrarouge, radio. Mais ce n’est pas tout: ces observations du spectre électromagnétique peuvent être comparées à d’autres signaux, comme les ondes gravitationnelles, mais aussi les rayonnements cosmiques ou les neutrinos. En croisant les signaux, il est possible de voir le cosmos comme nous ne l’avons jamais vu auparavant. Bienvenue dans l’ère de l’astronomie multi-messagers.

Astronomie multimessager: traversez les sources. C’est notre programme exploratoire pour l’heure à venir. Bienvenue dans la méthode scientifique.

Et pour explorer l’univers sous tous les angles et sous tous les signaux, nous sommes ravis de recevoir aujourd’hui Sarah Antier, astrophysicien au laboratoire d’astroparticules et de cosmologie e Marie-Anne Bizouard, astrophysicien, directeur de recherche CNRS à l’Observatoire ARTEMIS Côte d’Azur, membre de la collaboration Ligo-Virgo.

Base documentaire

Trouver le threads de l’émission du jour sur Le fil Twitter de la méthode scientifique.

READ  Coronavirus. En Normandie, le taux d'incidence augmente

Références musicales

Titre du jour: “Something Wrong” par Steve Amber

Le générique d’ouverture: “Music to watch space girls by” de Leonard Nimoy

Crédits: “Says” de Nils Frahm

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer