Actualité à la Une

au centre d’une fête clandestine organisée sous le périphérique

Un journaliste de BFMTV a pu participer à une fête clandestine en présence d’une centaine de personnes, et malgré les gestes de barrière, organisée près du célèbre boulevard parisien. Les cinq organisateurs ont été arrêtés.

Un DJ, de la musique, une piste de danse … l’ambiance rappelait le monde d’avant Covid-19. Nous avons pu nous infiltrer samedi soir dans une soirée clandestine, organisée dans un local technique caché aux abords du périphérique parisien, près de la porte d’Auteuil, à l’ouest de la capitale.

«Je l’ai découvert ce soir par hasard, je quitte le travail vers 22 heures et je prends un VTC qui me raconte des gens qui marchent sur le périphérique. Je décide d’y aller, je ne sais pas où aller et je rencontre une seule personne avec une bouteille à la main », témoigne notre journaliste.

Entrée gratuite mais pas de geste de barrière

Après avoir emprunté une porte dérobée située le long de l’avenue et après de longues minutes de marche, les premières notes de musique se font entendre, et c’est une discothèque installée dans une grande salle, qui semble désaffectée, qui apparaît.

«Je suis frappé par le nombre de participants, j’ai l’impression d’être dans une boîte de nuit, il n’y a pas de gestes de barrière parmi la centaine de personnes présentes. Je suis le seul à porter le masque. La soirée est gratuite, il n’y a pas prix d’entrée ou de consommation à la vente », ajoute-t-il.

Quant au profil des participants, il est différent. Parmi les présents, des jeunes «vingtaine», mais aussi des personnes en tenue de travail ou parfois bien habillées. “Plusieurs personnalités sont venues à la fête”, a déclaré le journaliste de BFMTV.

READ  Anthony Joshua claque Pulev au 9e tour et attend Tyson Fury sur le ring

Intervention policière probable

La police est-elle intervenue pour arrêter la manifestation? «Je suis parti vers minuit et demi, j’en ai vu d’autres venir», explique Olivier Gallup.

“Un de nos collègues m’envoie une photo des lieux quelques heures plus tard, il y a un détour par la police à l’entrée et on peut supposer qu’il y a eu une intervention”.

Ce dimanche matin, BFMTV a appris que cinq personnes, présumés organisateurs de l’événement, avaient été arrêtées lors d’une intervention de la police. La police a également saisi le matériel retrouvé sur place, alertés par des mouvements sur le périphérique vers 1 h 20.

En cette période de crise sanitaire, les organisateurs de partis clandestins encourent jusqu’à un an de prison et une amende de 15 000 euros pour “mise en danger de la vie d’autrui”.

Olivier Gallup, Mélanie Vecchio avec Hugo Septier

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer