Science

aucun effet indésirable grave identifié en France

L’ESSENTIEL

  • L’Agence de sécurité des médicaments surveille les effets indésirables possibles du vaccin Covid-19
  • Depuis le début de la campagne en France, un seul cas a été enregistré
  • Les cellules immunitaires du patient se sont temporairement affaiblies

Le vaccin contre le nouveau coronavirus fait l’objet de toute l’attention: l’Agence nationale La sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) scrute attentivement Effets secondaires causé par le produit. Le jeudi 7 janvier, à l’occasion du premier comité de suivi dédié au suivi des effets indésirables de ce vaccin, l’ANSM a annoncé qu’il n’y avait pas eu d’effets secondaires graves en France depuis le début de campagne de vaccination. Pour rappel, la première injection a été effectuée le 27 décembre 2020, dans l’unité de soins de longue durée de l’hôpital René-Muret de Sevran, en Seine-Saint-Denis.

Surveillance des effets indésirables enregistrés en Europe

Un cas d’effet indésirable non grave a été enregistré dans la base de données nationale de pharmacovigilance, préciser l’agence. Il s’agit d’une diminution temporaire de certaines cellules immunitaires (lymphocytes).“Continuera à observer les effets de vaccin sur la population et de suivre la situation dans d’autres pays européens. “Une expertise en cas de réactions allergiques a été demandée à un centre de pharmacovigilance, est spécifié dans le fichier communiqué de presse. Cette analyse confirme la survenue extrêmement rare de réactions allergiques sévères. “

L’observation des données européennes et la surveillance des effets indésirables devraient permettre d’identifier les personnes à risque réactions allergiques. le Vaccin Pfizer-BioNTech pourrait en être la cause: les autorités sanitaires américaines le croientun sur 100 000 aurait une réaction allergique. Sur plus de 1,8 million d’injections réalisées entre le 14 et le 23 décembre outre-Atlantique, le Centre de contrôle et de prévention des maladies enregistre 21 cas de réactions allergiques sévères, de choc anaphylactique. Ce sont des réactions allergiques généralisées et soudaines. Sans intervention rapide, ils peuvent causer la mort. UNE injection d’adrénaline c’est le seul traitement possible.

Où est la vaccination en France?

Selon le ministère de la Santé, au moins 80000 personnes ont été vaccinées dans le pays, à partir du 8 janvier 2021. Le gouvernement espère qu’un million de personnes à risque seront vaccinées d’ici fin février. Selon un elle étudie réalisée fin décembre, les Français sont les plus résistants au vaccin au monde. Seuls 40% de la population se disent prêts à recevoir injection.


READ  De Descartes à Einstein, comment l'étude de la lumière a changé notre représentation du monde
Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
-->

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer