Économie

Automobile: comparez les prix des contrôles techniques les plus proches de vous

Tous les deux ans, le budget des automobilistes s’effondre. Et la menace de dépenses en cascade se profile. De quoi parle-t-on? Contrôle technique, obligatoire depuis le 1er janvier 1992. En 2019, 24,7 millions de véhicules ont passé ce contrôle mécanique à 132 points de contrôle.

Mais tous les automobilistes n’ont pas payé le même prix, car les prix sont très hétérogènes sur le territoire. Selon les départements, ils peuvent presque passer du simple au double! Exemple dans le Pas-de-Calais, où l’inspection est facturée entre 45 euros et 85 euros. Ou dans les Bouches-du-Rhône où l’addition oscille entre 65 euros et 110 euros, au final, le même timbre.

Pour permettre au consommateur de naviguer dans cette jungle de prix, les prix des contrôles techniques et des contre-visites sont désormais affichés en un comparateur public mis en ligne ce jeudi par le ministère de l’Économie et présenté en exclusivité sur Le Parisien – Aujourd’hui en France. 4 500 centres de contrôle – sur les 6404 agréés par l’Etat – ont indiqué leurs prix. Même si le comparateur n’est pas encore exhaustif (les 1900 retardataires devraient préciser leurs tarifs dans les semaines à venir et être intégrés au comparateur, assure Bercy), la recherche par ville permet d’identifier rapidement les garages les plus compétitifs autour de chez soi.

Ce projet de comparaison – sur le même modèle que celui sur le prix du carburant – était dans les cartons depuis près de deux ans. A cette époque, au milieu des manifestations des gilets jaunes, le budget des automobilistes était à l’honneur, notamment avec l’augmentation de la taxation des carburants. En décembre, un projet de réforme du contrôle technique du diesel – synonyme de hausse des prix – a été la goutte d’eau pour les consommateurs. Edouard Philippe, alors Premier ministre, avait finalement reculé, affirmant avoir “ressenti l’inquiétude” des Français.

READ  Bien qu'il y ait déjà eu de nombreux retards, les migrations vers l'offre Freebox Delta + Pop sont quasiment au point mort

Pour un centre de contrôle, le coût principal est le loyer

«Après quelques mois de mise en œuvre, le comparateur est désormais disponible», précise Alain Griset, le ministre en charge de la VSE et du PMI. En mai, la réforme, renforçant le nombre de barrages routiers, est passée et les prix sont déjà passés de “7 à 8%”, a indiqué le Conseil national des métiers de l’automobile (CNPA).

Comment expliquer la fluctuation des prix d’un centre à l’autre? «Le principal coût provient du loyer, analyse Laurent Palmier, membre du CNPA et président du réseau Securitest. Quand on sait qu’un centre de contrôle technique fait environ 300 m2, la dépense n’est pas la même que l’on soit installé au cœur d’une grande ville ou dans un village de campagne. De plus, plus le volume de clients est élevé, plus les coûts fixes seront amortis. “

Chez les professionnels on reconnaît “une solution qui a le mérite d’exister”. Mais Laurent Palmier déplore que «l’Etat encourage les automobilistes à parcourir 30 km pour gagner 3 ou 4 euros. D’autant que les prix indiqués ne sont pas mis à jour en cas de baisse ». En effet, par téléphone ou sur place, il est parfois possible de s’emparer de quelques euros.

Pierre Chasseray, le délégué général de l’association des 40 millions d’automobilistes, enfonce le clou: «C’est un gadget! Ce qui dérange les Français, ce n’est pas le coût du contrôle technique mais le prix des réparations. Il aurait fallu mettre en place un comparateur du coût de la main-d’oeuvre et du prix des pièces dans les garages. Mais là, c’est un autre travail, plus lourd que de demander aux centres de contrôle de faire des déclarations. “

READ  Boeing supprimera 7000 emplois supplémentaires d'ici la fin de 2021

Cliquez sur sur ce lien si le simulateur n’est pas affiché.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer