Sport

Bordeaux domine Toulon et revient en lice pour la qualification

LE MATCH: 31-18

Un rendez-vous lancé sur la roue des chapeaux! A Bordeaux test, troisième ligne, Cameron Woki dès la troisième minute de jeu. On attendait déjà avec impatience un festival offensif pour ce premier match de 2021, toujours sans spectateurs. Perdu. Les vingt minutes suivantes ont été soporifiques avec indiscipline de la part de l’UBB et maladresse de la part de l’ECR.

Alors que nous étions au bord de la sieste en cette belle mi-après-midi, Matthieu Jalibert a eu la bonne idée de réveiller tout le monde. L’ouvreur international, parfait dans l’alternance, a parfaitement saisi l’intervalle qui lui était présenté à une quarantaine de mètres de la ligne d’arrivée de l’adversaire. Une première accélération a laissé le pilier Gigashvili dans ses chaussettes. Un crochet qui a suivi cette fois a laissé Carbonel sur les fesses. Jalibert a juste dû donner un coup de pouce pour finir dans les poteaux. UBB venait de faire le break (17-3, 22e). “Nous entrons progressivement en jeu Christophe Urios l’entraîneur de Bordeaux-Bègles s’est glissé dans le micro de Cana Plus. Mais ce n’est toujours pas ce que nous espérions … “ Message entendu. Bordelais a clairement repris l’initiative en fin de première période, mais sans pouvoir ramener le point à la maison. “C’est une première période contrôlée” Le flanker international de l’UBB Cameron Woki a déclaré pendant la pause.

Un fait aurait troublé les Varois et notamment leur précurseur Louis Carbonel, définitivement hors de son assiette. On jouait à la 49e minute et l’international français a profité d’un penalty. Mais il donnait des coups de pied lorsque les 60 secondes allouées venaient de s’écouler. Pénalité refusée et incompréhension de la part du Var. Colère du manager Patrice Collazo qui l’a braqué “Je ne l’ai jamais vu depuis dix ans”. Louis Carbonel était légèrement troublé. L’UBB en a profité pour refaire le trou de Buros, bien aidé par une inspiration de Lam (25-11, 59 °). Toulon a de nouveau réagi, profitant du carton jaune infligé au Marais (63e). Un test signé Heem après beaucoup de travail des attaquants devant la ligne bordelaise dans la mêlée. Mais c’est Bordeaux-Bègles qui a mieux terminé le match et assuré la victoire.

LE JOUEUR: Matthieu Jalibert

Romain Ntamack s’est blessé au départ du Tournoi des 6 Nations début février, tous les regards étaient rivés sur Matthieu Jalibert (UBB) et Louis Carbonel (RCT), ses deux remplaçants en équipe de France. Dans ce match au sein du match, même si Jalibert est numéro 2 aux yeux du sélectionneur Fabien Galthié, la hiérarchie a été respectée.

Au contraire, Louis Carbonel n’est jamais vraiment apparu dans le match, comme dans cette réception en avant d’un coup de pied juste avant la mi-temps (39e) ou cette mauvaise pénalité car le temps imparti était écoulé (49e) …

LA TUILE: Santiago Cordero

À son retour de la ligue de rugby avec l’Argentine, l’ailier avait l’air en pleine forme. Malheureusement, après un début de match réussi, il s’est blessé à l’épaule gauche. Lors d’une tentative de chistera, il est tombé mal à la suite d’une confrontation avec son opposé Dridi. La douleur ne trompait pas. Santiago Cordero, le bras froncé, a été contraint d’abandonner son poste et une absence prolongée semble inévitable.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer