Actualité à la Une

Boxe: la vidéo à élimination directe de Yoka contre Duhaupas en moins d’une minute et trente secondes

Le poids lourd français Tony Yoka a abattu son compatriote Johann Duhaupas, arrêté par l’arbitre au premier tour, pour son retour sur les rings après un an d’absence, vendredi à la Paris La Défense Arena.

Le boxeur de 28 ans a éliminé son adversaire et compatriote en moins d’une minute et trente secondes.

Il n’avait pas combattu depuis un an et demi

Après un an et demi sans combat, le champion olympique (2016), désormais invaincu en 8 matches (dont 7 victoires avant la limite), n’avait plus combattu depuis un an et un succès contre l’Allemand Michael Wallisch, le 28 septembre 2019.

Une succession de droits

Yoka Parti très fort, imposant son pouvoir d’entrée avant de renverser son adversaire sur une succession de droits. Après un premier pas sur le tapis, Duhaupas y est revenu une seconde fois sur un uppercut dévastateur de Yoka, forçant l’arbitre à arrêter la procédure peu après 13h30 ”.

Chain Fights Yoka, qui a sans doute affronté son adversaire le plus sérieux depuis qu’il a rejoint les pros en 2017, en a profité pour remettre les choses en ordre après de longs mois de joutes verbales avec Duhaupas.

Je voulais commencer très fort

Il anticipait “le combat le plus dur” de sa carrière professionnelle encore novice. “Je voulais commencer très fort, analysé, chaud, Yoka. Je suis un peu au-delà de ma faim. Je voulais aller un peu plus loin. C’est quand même un vrai jalon. Je voulais gagner avec le chemin.”

À la recherche du titre mondial

Le Français de 28 ans, lancé dans une «Conquête» très scénarisée par Canal + qui aurait dû le mener au titre mondial, va ainsi pouvoir reprendre sa marche en avant, son objectif maintenant est d’enchaîner les combats pour éventuellement avoir une fortune mondiale au final de 2021.

READ  Marché | Marché - Barcelone: ​​cette grande annonce sur le feuilleton Lionel Messi!

Duhaupas sonna

Pour Duhaupas, 39 ans, sa 6e défaite en carrière (pour 38 victoires dont 25 avant la limite) pourrait être la fin d’un parcours marqué notamment par un titre de champion de France (2013) et deux défaites honorables contre deux références en première classe: l’Américain Deontay Wilder, l’un des frappeurs les plus puissants de la planète (arrêt d’arbitre au 11e tour en 2015 pour la ceinture WBC), et le Russe Alexander Povetkin (K.-O.au 6e tour) .

Retour gagnant aussi pour Mossely

La boxeuse française Estelle Mossely a également fait un retour gagnant sur les rings, plus de quatre mois après avoir donné naissance à son deuxième enfant, battant sa compatriote Aurélie Froment par points vendredi à la Paris La Défense Arena.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer