Sport

Canal + bluff, Mediapro à la rescousse?

Nous attendons depuis longtemps une position claire de Canal + sur les droits TV après l’effondrement de Mediapro. C’est arrivé hier soir, avec un discours pour le moins que l’on puisse dire de Maxime Saada, alors que la chaîne cryptée entend rendre ses lots et demande à la LFP de lancer un nouvel appel d’offres.

VOIR AUSSI: TOUTES LES ACTUALITÉS DE AS SAINT-ETIENNE

“Je précise que Vincent Labrune n’a rien à voir avec ça”

«Nous garderons notre lot jusqu’au 5 février car nous avons payé jusqu’au 5 février. Il y a une perte de confiance entre Canal + et les managers du football français, Maxime Saada a justifié dans L’Équipe. Nous n’avons pas été traités correctement ces dernières années. On n’oublie ni le report des matches de la LFP sans concertation lors du mouvement des “ gilets jaunes ”, ni les sommes supplémentaires nécessaires pour reporter le coup d’envoi du match de dimanche soir de 15 minutes, encore moins le célébrations de nombreux présidents lorsque Canal + est revenu les mains vides de l’appel d’offres 2018. Je tiens à souligner que Vincent Labrune n’a rien à voir avec cela. Il est probablement aussi l’un des rares à pouvoir restaurer la confiance. “

Pression maximale de Canal +?

La peur de l’écran existe donc depuis le 5 février alors que Mediapro ne devrait plus diffuser la Ligue 1 et la Ligue 2 à cette époque. A moins que … Si l’accord actuel avec Téléfoot ne dure que jusqu’au 31 janvier, la LFP pourrait signer un avenant pour que cette solution temporaire perdure. “Téléfoot pourrait continuer à fonctionner au-delà du 31 janvier”, a déclaré une source proche du dossier Figaro. Plus vague pour les deux matchs diffusés par Canal +, surtout parce que les intentions de Maxime Saada restent à confirmer. “En effet, il n’est pas impossible que son entretien soit avant tout une dernière impulsion pour être un peu plus en position de force dans la négociation”, suggère RMC Sport. Le dossier des droits TV est donc encore loin d’être terminé.

READ  Les OM n'ont rien à rêver

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer