Actualité à la Une

Carrefour place la quasi-totalité de ses salariés en chômage partiel

L’appareil ne doit concerner que de 4000 collaborateurs en France. Finalement, ce sera très large. Le signe Carrefour Jeudi, il a mis la quasi-totalité de ses salariés en chômage partiel: 90 000 sur 110 000, aucun ne subira de perte de salaire puisque le groupe indemnisera à 100%.

Pour les salariés qui travaillent en magasin, ce sera deux à trois jours de chômage partiel par semaine pour les dépendances étagères fermées, un jour tous les quinze jours pour les autres, y compris les caissiers et les agents de sécurité. Pour les employés du siège, c’est deux jours par semaine.

“Un vrai scandale”

Mais les syndicats, qui n’ont pas été consultés par la direction, ne comprennent pas cette décision. ” Tous les collaborateurs sont concernés sauf la logistique et l’accompagnement. C’est un vrai scandale », Juge Philippe Allard, délégué CGT Carrefour, a Francetvinfo, pendant ” seuls les départements non alimentaires et non essentiels sont touchés par les fermetures de quartiers “.

Pour Olivier Guivarch, syndicaliste CFDT, ” À ce stade, cela nous semble disproportionné car nous n’avons pas de données sur la baisse de la fréquentation ou des bénéfices. On a toujours l’impression que les affaires se portent bien dans le commerce alimentaire aujourd’hui. Alors oui, il est prématuré d’utiliser l’argent public pour réduire le coût de la main-d’œuvre.

Faire payer l’État

Dominique Moualek, délégué Force Ouvrière, qui travaille toujours avec nos collègues, ” se réserve le droit de faire appel à toutes les autorités compétentes, en particulier les inspections du travail, pour signaler un chômage partiel inapproprié, et sur lesquelles on pourrait certainement signaler une fraude au chômage partiel «Il pense que les grands détaillants veulent littéralement facturer l’État pour la fermeture de certains départements.

READ  Victoire du royal Montpellier, Metz et Strasbourg

De son côté, la direction de Carrefour garantit que la mesure est justifiée par la situation, mais n’a pas communiqué de données sur la fréquentation des magasins ou sur son chiffre d’affaires.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer