Économie

Ce que cachent les passages noircis du contrat entre l’UE et AstraZeneca

Répondant (en partie) aux appels pour plus de transparence sur les vaccins, la Commission européenne a publié vendredi le contrat avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca pour son vaccin contre Covid-19, dont les quantités attendues en Europe ont été considérablement réduites, au moins dans un premier temps, par le fabricant.

La confidentialité oblige, une grande partie de l’accord est illisible, car l’entreprise et la Commission ont accepté de se fermer “Informations commerciales sensibles”, selon les explications d’Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, à la radio allemande Deutschlandfunk.

Mais une manipulation, révélée par le magazine allemand Le miroir, vous permet de lire certains passages obscurs du contrat. En répétant l’opération, à l’aide de la fonction “Signets”, qui permet de voir les premières phrases d’un paragraphe, VérifierNouvelles il a peut-être vu des informations cachées.

AstraZeneca avait annoncé de fournir les doses (

Libération réserve cet article à ses abonnés
Pour continuer la lecture, inscrivez-vous

1 mois pour 1 €

Lire Libé illimité

Vous avez déjà un compte enregistré?

Je connecte

  • Tous nos articles en
    illimité
  • Le journal en version numérique le jour de sa publication
  • Nos newsletters
    exclusif
  • CheckNews, notre service de vérification des faits


Jacques Pezet

,


Pauline Moullot

,


Préservatifs Anaïs

READ  MARKETS POINT-Calme en vue en Europe sous un ciel toujours menaçant (mis à jour)

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer