Économie

Ce qui change le 1er février pour le budget familial

Après un 1est Janvier marqué, comme toujours, par l’entrée en vigueur du plusieurs mesures qui affectent, à la fois à la hausse et à la baisse, les dépenses et les ressources des ménages, les actualités sont moins nombreuses en ce premier jour de février, il y a donc surtout trois hausses de prix.

  • + 3,5% pour les prix réglementés du gaz

Pour le septième mois consécutif, les prix du gaz régulé (hors taxes) ont augmenté en moyenne de 3,5% le 1erest Février.

En détails, “Cette augmentation est de 0,9% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisine, de 2,1% pour ceux qui ont un double usage, la cuisine et l’eau chaude, et de 3,7% pour les maisons qui chauffent au gaz”, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a déclaré dans un communiqué de presse.

Une augmentation qui «Elle est principalement due à la forte demande de gaz naturel liquéfié en Asie, liée notamment à une vague de froid exceptionnelle en Asie de l’Est. Il en résulte une augmentation des prix du gaz sur les marchés internationaux, qui conduit les pays européens à puiser dans leur propre stockage de gaz naturel “, Précise la CRE, ajoutant que ces taux ont baissé d’environ 14% par rapport à 1est Janvier 2019.

  • Lève-toi aussi du côté électrique

Il y a également une augmentation des tarifs réglementés de l’électricité. Il sera en moyenne de 1,61% pour les «tarifs bleus» résidentiels, a confirmé le gouvernement le 29 janvier, selon le proposition émise à la mi-janvier par la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

READ  Mauvaise nouvelle pour les abonnés Bouygues Telecom (forfait mobile B & You)

Selon ce dernier, cette augmentation représentera en moyenne 15 € par an sur la facture d’un client résidentiel.

La faute, a-t-il expliqué, avec Covid-19 avec, notamment, des perturbations dans les opérations de maintenance du parc nucléaire et une augmentation des coûts de commercialisation d’EDF pour les clients professionnels en raison d’une recrudescence des impayés. “Pour limiter l’impact du mouvement tarifaire sur les consommateurs, la CRE a décidé de n’intégrer, pour l’instant, que 50% des coûts liés aux impayés pour 2021”, il a écrit, cependant.

  • Nouveaux tarifs pour les péages

Qui a dit 1est Février parle souvent de la hausse des prix des péages routiers. Cette année sera en moyenne de 0,44% pour les véhicules de classe 1, les véhicules légers, a confirmé un Monde les services du ministère de la Transition écologique.

  • Un “contrôle psychologique” pour les étudiants

Vous avez 48,37% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer