Économie

certaines visites immobilières peuvent se poursuivre

Suite aux annonces du Premier ministre, des visites immobilières ont été effectuées dans le cadre des nouvelles mesures de reconfirmation applicables dans 16 départements. Certains peuvent éventuellement arriver, mais pas tous.

A terme, les visites de maisons à vendre ou à louer resteront possibles … mais pas pour tous les types de propriétés! Après un moment d’incertitude, pour lequel l’exécutif a depuis un moment fait allusion à l’interdiction, certaines visites seront autorisées dans les 16 départements concernés par la reconfirmation, qui se déroulera sur quatre semaines à compter du 20 mars. Lors de sa conférence de presse de jeudi, le Premier ministre Jean Castex a évoqué la fermeture de toutes les entreprises qui ne vendent pas. ” biens et services de base . Cela avait semé le doute sur les visites, qui avaient été interdites lors de la première naissance en mars 2020. Selon un décret du 19 mars, voyagez simplement ” non sujet au report , relatifs à l’achat ou à la location de logements principaux, sont autorisés. Ceci en plus de maintenir l’ouverture de salons de coiffure, fleuristes et jardineries, cordonniers et chocolatiers.

Les grands réseaux immobiliers se sont exprimés pour que les visites restent possibles. Guy Hoquet a rappelé hier pour sa part ” qu’en l’absence de visites, l’ensemble du secteur immobilier est paralysé. Un particulier peut signer un mandat de vente, contracter une hypothèque auprès de sa banque, régulariser un acte avec son notaire, et même déménager. En revanche, il lui est interdit de visiter une propriété .

Que dire à ceux qui ont vendu leur maison et ont arrêté de regarder le risque de se retrouver sans abri? Comment s’organiseront les couples qui divorcent et qui ne peuvent plus vivre sous le même toit?, a indiqué Eric Allouche, directeur général du réseau ERA Immobilier. Si les mesures appropriées sont prises, le contrôle des marchandises dans le respect des conditions sanitaires (ce qui n’est pas un acte courant) et les risques de contamination sont négligeables au vu des conséquences d’une interdiction “.

READ  Covid: AstraZeneca annonce avoir trouvé la formule 100% sûre contre le virus

Pas de “dépanneur”

Comme dans premier confinement, les agences resteront toujours fermées au public, car ce ne sont pas des commerces incontournables.

L’autre grande question concerne la construction: les chantiers devraient pouvoir continuer, a suggéré la Fédération française du bâtiment (FFB). Contrairement au premier confinement, l’activité du secteur peut donc se poursuivre normalement. Les blocages devraient être évitables, contrairement à ce qui a été observé l’année dernière, à condition que le protocole sanitaire soit respecté.

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer