Économie

ces télétravailleurs installés à l’étranger

TÉMOIGNAGES – De plus en plus d’entre eux travaillent à distance depuis des destinations où les restrictions sanitaires et le climat sont plus indulgents.

Thaïlande, îles Canaries, Portugal… Ces destinations semblent appartenir à un passé lointain, où le coronavirus n’a pas encore empêché les déplacements. Pourtant, il représente les nouveaux lieux de vie de nombreux Français qui travaillent à domicile. Certains salariés ont profité de l’utilisation massive du travail à distance pour se rendre dans des pays moins touchés par le coronavirus, mais aussi plus ensoleillés.

Avec les restrictions de santé, il n’y avait pas trop d’aventure dans ma vie. J’ai décidé d’en créer un nouveau », Déclare Maxime Reiz, employé de Payfit. Depuis septembre, cette entreprise technologique française propose à ses salariés de travailler depuis l’étranger, six mois par an, jusqu’à trois mois par pays. La durée du séjour dans un seul pays ne peut en effet excéder trois mois, condition du maintien du statut de résident français. Maxime a donc quitté la France pour la Thaïlande. Cependant, son entreprise l’a contraint à disposer d’un équipement informatique opérationnel et sécurisé.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Abonnement: 1 € le premier mois

Il peut être annulé à tout moment

Déjà enregistré?
Accéder

READ  Les agriculteurs manifestent devant les supermarchés

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer