Science

Comment l’épidémie de Covid-19 circule-t-elle à Cagnes-sur-Mer? Nous effectuons un inventaire district par district

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, le taux d’incidence a été l’un des principaux indicateurs de suivi de la crise sanitaire. Cela correspond au nombre de cas détectés en sept jours consécutifs pour 100 000 habitants, mais il faut le prendre avec le recul: on ne mesure que ce que l’on teste, pas l’ensemble de la population.

Et dans les Alpes Maritimes, ce taux bat des records. Selon les derniers chiffres fournis par l’ARS, il y en avait 617 pour le département. C’est le pire taux de France métropolitaine.

Face à cette épidémie, les autorités ont décidé d’appliquer de nouvelles mesures restrictives dans les Alpes-Maritimes, notamment un confinement partiel pendant deux week-ends, sur l’ensemble de la zone urbaine du littoral. Cela inclut la ville de Cagnes-sur-Mer, où la circulation du virus est estimée entre 500 et 1 000 cas pour 100 000 habitants.

Faisons le point sur le taux d’incidence dans la commune, district par district.

la côte moins touchée

Alors que l’on parle beaucoup de la côte comme lieu de contamination dans le département, le taux d’incidence semble au contraire augmenter à mesure que l’on revient à l’intérieur des terres vers la ville de Cagnes-sur-Mer, selon Santé publique France.

Le taux enregistré dans le quartier homonyme de la ville oscille entre 150 et 250 tandis que la plupart des autres sur la côte (Le Cros de Cagnes, Le Village du Cros et Les Vespins) sont compris entre 250 et 500. Seul celui de Juin-Kennedy dépasse 500 en bord de mer, données non fournies pour le secteur Hippodrome.

READ  l'épidémie est à nouveau en hausse chez les personnes âgées

Plus on va dans les terres, plus les quartiers sont touchés

En centre-ville, les quartiers de Bréguières Nord, Bréguières Sud, Les Colettes, L’Hubac et Saint-Véran ont un taux d’incidence compris entre 250 et 500. Seuls ceux de la gare et du Centre-Le Haut de Cagnes dépassent les 500.

Les quartiers les plus septentrionaux de la ville sont ceux où la circulation du virus semble la plus active. Il oscille entre 500 et 1 000 pour les secteurs Gros Buaux, Nord-Est et Saint-Jean. Il dépasse même les 1 000 pour le district du nord-ouest.

Voulez-vous connaître le taux d’incidence dans votre municipalité? Vous pouvez utiliser cette carte interactive. S’il ne s’affiche pas correctement, Cliquez ici.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer