Actualité à la Une

Comment l’équipe de France peut encore gagner le Tournoi des Six Nations

Si la défaite de samedi (23-20) à Twickenham met évidemment fin aux rêves d’un Grand Chelem pour les Bleus, elle ne marque pas la fin des ambitions françaises dans ce Tournoi. Comme l’a souligné Charles Ollivon, le point de bonus défensif récolté contre les Britanniques est d’une importance capitale. “Nous avons pris un point et je pense que ce sera important, dit le capitaine des Bleus. Nous sommes toujours dans le jeu pour gagner le tournoi. Nous avons joué nos trois matchs à l’extérieur, il nous reste deux matchs à domicile. Nous avons dix points, nous devons obtenir le plus de points possible pour gagner. “

Concrètement, avec deux victoires améliorées contre le Pays de Galles (20 mars) et l’Écosse (la date du report n’a pas encore été officialisée), les Bleus clôtureraient le Tournoi avec 20 points et seraient sûrs de gagner pour la première fois depuis 2010, le pourvu, cependant, ne pas laisser un bonus défensif au Gallois.

“Une fois de plus, nous avons notre destin en main”

Avec neuf points (une victoire simple et une victoire bonus), ils seraient à égalité de points avec le Pays de Galles – sans bonus défensif remporté à nouveau par les quinze Poireaux – et tout serait alors joué sur la différence de points. Pour le moment, il est en faveur des hommes de Wayne Pivac (+ 63 vs + 39), ce qui signifie que les Bleus ne doivent pas oublier de marquer.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer