Actualité à la Une

Covid-19: la manifestation anti-restriction s’intensifie à Barcelone

Scènes d’émeute dans le centre de Barcelone. De violents affrontements ont éclaté vendredi 30 octobre dans le centre de la capitale catalane entre manifestants et policiers, lors d’une manifestation d’urgence anti-état. Environ 700 personnes ont manifesté contre les mesures restrictives, visant à freiner la propagation du coronavirus, qui comprennent un couvre-feu à 22 heures et une interdiction de quitter la ville pour le week-end de la Toussaint.

La manifestation s’est intensifiée lorsqu’une cinquantaine de personnes “a commencé à lancer des objets dangereux sur la police“, un porte-parole de Mossos d’Esquadra, lagences régionales d’application de la loi. Les manifestants en particulier ont jeté des barrières de sécurité en direction de la police, qui a répondu avec des matraques. Alors que la police tentait de disperser la foule, les pompiers ont pulvérisé les rues pour éteindre les incendies d’ordures.

Douze personnes, dont deux mineurs, ont été interpellées, a annoncé la police en milieu de soirée, dont une vingtaine de policiers ont été blessés. Plusieurs autres villes d’Espagne ont été le théâtre d’affrontements entre des dizaines de jeunes manifestants et la police, comme Burgos, où les manifestants ont été particulièrement violents.

Le pays, l’un des plus durement touchés d’Europe, a jusqu’à présent dénombré plus de 35 000 décès dus au Covid-19 et 1,1 million de cas. le nombre de contaminations est à nouveau en hausse, malgré les nombreuses restrictions imposées depuis juillet.

Une fermeture a été décrétée par presque toutes les régions espagnoles pour limiter les déplacements avant le week-end de la Toussaint. L’objectif est double: ralentir la deuxième vague et éviter le confinement, comme au printemps dernier. En Catalogne, où les bars et restaurants sont fermés depuis la mi-octobre, il est interdit aux habitants de quitter les villes ce week-end. Vendredi, la police a effectué des contrôles aux principales sorties de Barcelone.

READ  Dix mois avec suspension de la peine demandée à l'ancien ambassadeur du Vatican jugé pour violences sexuelles

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer