Science

Covid et AstraZeneca: qu’est-ce que la thrombose?

Par Laurent P. Publié le 24 mars 2021 à 19h16 Mis à jour le 24 mars 2021 à 19h17

Alors que le vaccin Covid d’AstraZeneca soulève des questions après des cas suspects de thrombose dix jours après l’injection, l’équipe éditoriale s’est penchée sur ce qu’était la thrombose, d’un point de vue médical. Risques, symptômes, traitements … faisons le point!

Le vaccin contre la Covid ré ‘AstraZeneca On parle beaucoup en ce moment … Et pour cause: en plus d’être désiré au sein duUnion européenne, en raison des nombreux retards de livraison annoncés, des cas de thrombose ils ont également été observés chez certains patients plusieurs jours après la vaccination, obligeant certains pays européens à suspendre les campagnes de vaccination.

Une formation de caillots suspects pour de nombreux spécialistes, entraînant la mort de plusieurs personnes, dont la plus récente, une jeune étudiante en médecine de 20 ans à Nantes, dix jours après avoir reçu sa première dose de Vaccin AstraZeneca.

À l’heure actuelle, aucun lien n’a été établi entre ces cas de thrombose et l’administration des vaccins, comme expliqué dansAgence européenne des médicaments il y a quelques jours, malgré deux études européennes, dont une en Norvège, attestaient le contraire. Mais un soupçon, avéré ou non, qui a piqué notre curiosité sur ce qu’était une thrombose.

Donc un thrombose, Qu’est-ce que c’est ? C’est la formation d’un thrombus, à savoir un Caillot de sang (résultat final de la coagulation), dans une veine ou une artère et obstruant la circulation du sang à travers elles. Caillots pouvant entraîner divers problèmes plus graves, tels quehémorragies cérébrales, ré ‘Coup ou aussiembolie pulmonaire, en cas de phlébite.

READ  Covid-19: la variante anglaise est désormais majoritaire en France

Quant aux symptômes, ils sont facilement identifiables: maux de tête, vomissements, troubles visuels, convulsions, mais aussi rougeur, œdème (gonflement) ou même un simple mal, surtout au niveau des jambes car cette maladie touche le plus souvent les membres inférieurs. A noter qu’au moindre symptôme, il est préférable de se rendre aux urgences.

Côté traitement, il vous sera prescrit anticoagulants pour empêcher le caillot de grossir ou de provoquer des saignements en raison d’une rupture d’un vaisseau sanguin. Et qu’en est-il du phlébite, plus courant, peut également être prescrit bas de compression, et naturellement, anticoagulants. Surélever les jambes est également un bon moyen de prévenir la phlébite, surtout si vous êtes immobilisé par un plâtre ou si vous faites un long trajet en avion sans bouger.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer