divertissement

D’autres femmes témoignent de violences sexuelles et de comportements inappropriés

PPDA 8 octobre 2020. – CHRISTOPHE SAIDI contre SIPA

  • Plusieurs femmes ont décrit 20 minutes et sur les réseaux sociaux d’avoir fait l’objet d’invitations insistantes, y compris des faits liés au harcèlement sexuel, de Patrick Poivre d’Arvor.
  • L’ancienne star de 20 heures est accusé de viol par l’écrivain Florence Porcel. Une enquête judiciaire a été ouverte.
  • Sur les réseaux sociaux, des témoignages s’ajoutent à ceux recueillis par Le parisien est 20 minutes.

«Des dizaines d’appels téléphoniques insistants et des questions très, très intimes»: c’est en ces termes que Nathalie *, journaliste indépendante, décrit sa brève relation avec Patrick Poivre-d’Arvor. Une interview pour le magazine Charles, son “premier freelance” après avoir abandonné l’école de journalisme en 2015, suivi d’une invitation à dîner et de nouveaux appels téléphoniques. La journaliste ne répond pas, «laissez tomber», mais apprend plus tard que l’homme a appelé la rédaction du magazine pour leur dire «qu’elle n’était pas une professionnelle», qu’elle «devait être licenciée». “Il était si puissant, et j’étais une si petite fourmi …” dit-il au téléphone 20 minutes, prétendant être convaincu que l’homme a construit un «système» de prédation. «Il nous en a parlé», se souvient Alexandre Chabert, alors rédacteur en chef du magazine Charles, contacté par 20 minutes.

Des avis comme celui-ci, 20 minutes en a vu d’autres dans le passé, de femmes qui témoignent d’un comportement insistant, et certaines ont préféré parler de manière anonyme après la plainte YouTuber et écrivain Florence Porcel, qui accuse le journaliste Patrick Poivre d’Arvor de viol c’est à a publié un livre en parallèle où il raconte cette histoire sous couvert de fiction.

Entrez dans sa chambre sans permission

Nora Arbelbide, journaliste de Neuf, à Bayonne, dit ne sentir “qu’un morceau de viande pour lui” après l’avoir contacté lors d’une conférence de presse en décembre 2003. Il explique qu’à la suite de cette conférence, où il a tenté de lui parler pour l’avertir de la situation de son journal, PPDA a obtenu son numéro de chambre d’hôtel, avant d’entrer sans son autorisation. «Je ne lui ai pas donné de signe ni mon numéro. J’ai entendu dire qu’il y avait un problème. Ça ne m’a pas touché, mais ce pouvoir, qui permet à un homme d’entrer dans ma chambre sans me le demander, je l’ai trouvé extrêmement bizarre et malsain. “

Une autre femme, Marjolaine, a déclaré en 2009 à la radio Hit and Sport: «PPDA? C’est spécial … eh bien, c’est plutôt sexy. Elle a un peu la réputation de flirter avec tout ce qui bouge. Oui, PPDA m’a impressionné. Il m’a fait le plan de “Comment voudriez-vous venir manger un morceau chez moi?!” J’ai dit non. Il a appelé deux ou trois fois, mais comme je n’ai pas répondu, il a abandonné. Quatre à cinq mois se sont écoulés. “

Des faits sur le harcèlement sexuel?

Ces rapports de dragage lourds sont déjà des alarmes, mais d’autres sont plus graves. Un journaliste a témoigné 20 minutes avoir reçu une offre de stage en échange d’un acte sexuel. Une autre personne décrit une scène similaire sur Twitter: «En 2002, j’ai eu une interview surréaliste avec #PPDA. Jeune reporter, il m’a fait venir regarder l’actualité sur scène. Toujours impressionnant la première fois. Puis interview dans son bureau. Amical au début, un peu sur le travail pour lequel j’étais là, puis sortant de nulle part il me demande si je suis avec quelqu’un. Ma réponse était sèche. Il m’a dit que le poste n’était plus à pourvoir. C’est ainsi que PPDA mène des entretiens d’embauche », écrit-il.

Même sur Twitter, des témoignages continuent de circuler, évoquant des avertissements et des comportements inappropriés. «J’ai 23 ans, je me maquille sur une télévision à Cannes, me touche le corps à plusieurs reprises, évoquant de la gêne et des tentations trop fortes», raconte l’un.

Une enquête ouverte à TF1 en 2008?

Témoignages ajoutés à ceux recueillis par nos collègues de Parisien, qui dénoncent les violences sexuelles et les tentatives de viol par témoignage indirect. Et cela décrit un petit monde de la télévision, où cette histoire “ne surprend personne”. Selon un cadre supérieur de TF1 à l’époque, cité par le journal, “aucun cas de harcèlement contre PPDA n’a jamais été signalé aux ressources humaines”.

Selon nos informations, la direction des ressources humaines était bien consciente des actions problématiques de son animateur principal. Anne *, journaliste arrivée à TF1 en 2008, raconte avoir entendu des avertissements à son sujet dès son arrivée sur la chaîne: «Une personne de HRD m’a reçu pour me donner mon badge et m’a dit ‘elle a un problème avec le PPDA, je recommande de ne pas prendre l’ascenseur [avec lui], nous avons des soucis avec les femmes “. Je peux dire que c’était bien connu, que la direction de TF1 était au courant. Il m’a également dit qu’à cette époque une” enquête “était en cours. Plusieurs journalistes contactés par 20 minutes rapport avoir entendu parler de cette enquête en cours.

Vendredi après-midi, Patrick Poivre-d’Arvor déposera une plainte pour dénonciation diffamatoire auprès du parquet de Nanterre. 20 minutes avec l’avocat du journaliste, Me François Binet. Le PPDA “attend d’être entendu avec tous les éléments de défense à sa disposition”, explique-t-il, ajoutant que son client est “rejeté par la manière dont ils tentent d’exploiter pour assurer la promotion d’un roman”.

* Le nom a été changé



1,5 K

Actions

READ  Nabilla en larmes ... Rien ne va bien avec son mari Thomas

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer