Science

décès d’un patient avec la variante sud-africaine et 92 nouveaux

La préfecture de la Réunion et l’Agence régionale de santé annoncent le décès d’un patient atteint de la variante sud-africaine du Covid-19. Ils confirment 92 nouveaux cas de coronavirus enregistrés à La Réunion du 28 au 29 janvier. Le nombre de cas est en augmentation, y compris ceux de la variante.


La préfecture et l’Agence régionale de la santé annoncent le décès d’un patient atteint de la variante sud-africaine du Covid-19. Agé d’une soixantaine d’années, il avait été évacué des Comores. Les autorités confirment également 92 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés à La Réunion du jeudi 28 au vendredi 29 janvier, soit une moyenne quotidienne de 46 cas pendant deux jours consécutifs. Le département compte un total de 9 996 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. Compte tenu des 9 518 récupérations et 55 décès, 423 cas sont toujours actifs à ce jour.

“Le nombre de cas monte en flèche. Nous devons rester vigilants et redoubler d’efforts.”, insiste la préfecture de la Réunion. Le nombre de cas de la variante sud-africaine de Covid passe également de cinq lundi à neuf ce vendredi. De plus, de nombreux indicateurs se détériorent, notamment la flambée des taux d’incidence entre 15-24 ans et plus de 75 ans.

Neuf patients avec la variante sud-africaine

Sur les nouveaux cas annoncés:

  • 67 cas sont classés comme autochtones,
  • 14 caisses sont classées comme importées,
  • 11 cas font l’objet d’une enquête.
READ  Un médicament a été identifié qui bloque la transmission de Covid-19, selon l'étude

Parmi les cas annoncés plus tôt dans l’enquête, 28 sont classés comme indigènes et quatre sont classés comme importés.

Depuis le début des opérations de séquençage, qui sont effectuées principalement pour les personnes positives au Covid-19 de Mayotte, des Comores, du Mozambique et d’Afrique du Sud, neuf personnes ont été identifiées comme porteuses de la variante sud-africaine. Il y en avait cinq lundi dernier.

14 patients hospitalisés

Ce vendredi 29 janvier, 14 patients sont hospitalisés au CHU de La Réunion. Parmi ces patients, trois sont admis en unité de soins intensifs.

Evolution des clusters

Au 29 janvier, sept grappes sont actives et 106 grappes ont été fermées. Les pôles actifs comprennent: quatre pôles de «criticité limitée» et trois pôles de «criticité modérée» situés à Saint-Denis, Saint-Louis et Saint-Pierre.

Les indicateurs se détériorent

Pendant la semaine du 18 janvier au 24 janvier (semaine 3), le nombre moyen de cas confirmés est de 46 cas par jour (contre 25 cas en moyenne à la semaine 2 et 36 cas en moyenne à la semaine 1). Le taux d’incidence est de 37,6 / 100 000 habitants. A ce stade, il reste en dessous du “seuil d’alerte national” (50/100 000). Au cours des sept derniers jours, le nombre de cas diagnostiqués a augmenté: 295 cas.

“Le nombre de cas est en flèche. Nous devons rester vigilants et redoubler d’efforts, insiste la préfecture de la Réunion. La situation actuelle oblige chaque Réunionnais à maintenir des efforts constants dans l’application des gestes de barrière au quotidien et en toutes circonstances, afin d’éviter un rebond de l’épidémie sur l’île en début d’année, dans un contexte de reprise du virus circulation en France métropolitaine “.

A La Réunion, en semaine 3, le nombre de reproductions réelles était supérieur à 1, soit 1,30 (source SIDEP). Il a diminué par rapport à la semaine précédente.

READ  Règle des "7 jours", si je contacte, que faire?

Du 18 au 24 janvier, le taux d’incidence était de 37,6 / 100 000 habitants. Ce taux a augmenté par rapport à la semaine précédente (20,6 / 100 000 habitants). Cependant, il reste en dessous du seuil d’alerte (50/100 000 habitants).

Le taux d’incidence augmente dans tous les groupes d’âge:

  • un taux d’incidence en forte augmentation de 138/100 000 entre 15-24 ans,
  • un taux d’incidence en forte augmentation de 80/100 000 dans les 25 à 34 ans,
  • un taux d’incidence en forte augmentation chez les plus de 65 ans mais toujours en dessous du seuil d’alerte,
  • un taux d’incidence de 58/100 000 chez les plus de 75 ans, en forte augmentation et au-dessus du seuil d’alerte.

Au cours de la troisième semaine, deux villes, Bras-Panon et Saint-Louis, avaient un taux d’incidence supérieur à 50/100 000.

Le dépistage à la hausse

A la semaine 3, le taux de positivité était de 1,9% (source SIDEP, ARS). Il est en hausse par rapport à la semaine précédente (1,6%) et reste en dessous du seuil de surveillance (5%). Une augmentation du nombre de dépistages est observée. Le taux de positivité des voyageurs a augmenté et est de 0,8%. Le taux de détection a légèrement augmenté (25% du total des voyageurs).

La campagne de vaccination

La vaccination contre Covid se poursuit à La Réunion, avec l’ouverture de huit centres dédiés à un public prioritaire de la population générale. Parmi ces centres, quatre sont connectés aux trois hôpitaux publics de santé (CHU Nord, CHU Sud, CHOR et GHER) et sont déjà opérationnels et ouverts au public depuis le 25 janvier. Depuis le 28 janvier, 4 nouveaux centres ont été ouverts:

  • Tampon: Salle Raymond Lauret, 14 km, rue Georges Pompidou, RN3
  • Saint-André: Ancien commissariat de police national, 237 avenue de la République
  • Saint-Paul: salle polyvalente de l’étang, rue de La Croix
  • Saint-Denis: Salle Reydellet, Fond de rivière, 103 rue de la République
READ  Covid-19 - Âge, sexe, comorbidités, région ... qui sont les plus de 80 000 victimes françaises?

Décès liés à Covid

Au total, la Réunion compte 46 décès liés au Covid-19.

En particulier, veuillez noter que:

  • toute personne présentant des symptômes doit être dépistée dans les plus brefs délais, soit en contactant son médecin, en se rendant dans un laboratoire de biologie médicale ou dans un centre d’échantillonnage sans rendez-vous ou lors du dépistage organisé dans la commune
  • les voyageurs sont encouragés à se faire dépister 2 à 4 jours après leur arrivée, conformément aux SMS qui leur sont systématiquement envoyés par l’ARS
  • Les voyageurs de Mayotte sont encouragés à passer le test dès leur arrivée à l’aéroport (test antigénique)
  • chacun est invité à télécharger l’application TousAntiCovid sur son téléphone portable, ce qui facilite l’information des personnes susceptibles d’être en contact avec une personne infectée, et leur permet ainsi de briser plus rapidement les chaînes de transmission du virus.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer