Science

Dégradation météo dans les prochains jours: à quoi s’attendre?

De Cyrille DUCHESNEmétéorologue

Les conditions de haute pression qui dominent la France depuis début septembre par temps sec et surtout ensoleillé cèdent la place à une météo plus instable ce week-end. La dégradation a commencé vendredi par le sud-ouest avec les premiers orages. Ces derniers conquièrent une grande partie du pays ce week-end alors qu’un épisode de fortes pluies concerne les Cévennes.

Vendredi: dégradation du sud-ouest

Sous l’influence d’un système dépressionnaire s’étendant du Portugal au sud du golfe de Gascogne, il y a eu une montée instable de l’Espagne au sud-ouest de la France depuis hier. La dégradation orageuse des Pyrénées aux plaines du sud-ouest a commencé hier. Sous les tempêtes, les pluies étaient parfois intenses et accompagnées de grêle et de fortes rafales de vent. Dans la soirée, ces fortes tempêtes se sont déplacées vers le nord, atteignant le Poitou-Charentes, l’ouest des Pays de la Loire puis le sud de la Bretagne.

Samedi: mise en scène d’un épisode des Cévennes

Ce samedi, avec la montée de la dépression au large de la côte vendéenne, la météo instable gagne les trois quarts du pays. Seules les régions au nord de la Seine restent à l’écart des orages, qui surviennent principalement l’après-midi entre la Normandie et les régions centrales où les précipitations peuvent être très intenses avec un risque de grêle.

Dans la partie sud du Massif Central, des pluies intenses viennent bloquer les contreforts des Cévennes et de l’arrière-pays languedocien avec un épisode de fortes pluies qui dure jusqu’à la fin de la nuit de samedi à dimanche. La quantité de précipitations peut atteindre 150 mm, soit l’équivalent de 15 jours de précipitations dans cette région à cette période de l’année. souvenons-nous ces épisodes de fortes pluies font partie intégrante du climat des Cévennes au début de l’automne.

READ  Taux d'incidence et hospitalisations en hausse: lundi les chiffres de covid-19 en Bretagne - Bretagne

Dimanche: temps encore instable

Dimanche, les conditions météorologiques resteront instables sur une large moitié sud avec des averses continuant à circuler. Ils prendront à nouveau un caractère orageux entre le Massif Central, les Alpes, la région PACA et la Corse. Au nord de la Loire, les averses seront plus dispersées et dans certains endroits nous profiterons d’un temps sec avec des éclats de lumière.

Ce temps instable durera-t-il la semaine prochaine?

Compte tenu de la sécheresse actuelle, les pluies du week-end, souvent aléatoires avec des orages, sont loin d’être suffisantes. Les régions les plus au nord-est sont également épargnées par ces averses du week-end lorsqu’elles en ont grand besoin.

Au début de la semaine prochaine, si les averses persistent sur une grande moitié sud, elles resteront rares dans le nord avec un ciel souvent partagé entre des périodes lumineuses et des passages nuageux. La situation deviendra plus favorable en deuxième partie de semaine avec l’élargissement d’une dépression sur l’Angleterre, amenant finalement un temps très perturbé avec des passages pluvieux plus conséquents sur la partie nord de la France.

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer