Économie

Deliveroo s’excuse après le poisson d’avril “raté”

La plateforme de livraison avait envoyé à ses clients une énorme facture pour des commandes qui n’avaient jamais été réellement passées. Certains ont pris la blague en face et se sont opposés à leur carte de crédit.

Le 1er avril sans sanglots n’est pas un vrai 1er avril… Deliveroo en a fait les frais. Dans l’espoir de piéger intelligemment ses clients, la plateforme de livraison a créé une vague de panique chez certains.

L’e-mail envoyé ressemblait à une confirmation de commande. Dans ce cas, 38 pizzas “Accluga” aux anchois pour la modique somme de 466,40 €. “Petit bonus pour récompenser votre fidélité: nous vous proposons 50 sauces spéciales anchois épicées en plus de vos frais de port” indique l’email.

Finalement, il a fallu viser les petites lignes en bas de page pour obtenir le piège.

“Une dernière information qui pourrait s’avérer importante: les anchois de ces pizzas sont en fait … des petits farceurs! Souriez, le poisson d’avril est de retour!”

La blague a mal tourné avec de nombreux clients, dont certains se sont même opposés à leur carte de crédit pour éviter d’être facturés.

Un buzz laid qui a forcé Deliveroo à s’excuser. Dans un mail envoyé à ces clients ce vendredi, la plateforme reconnaît “un poisson d’avril raté”.

«Contrairement à notre intention, cet e-mail peut vous avoir induit en erreur et vous a causé un stress inutile. Nous sommes profondément désolés», écrit la société. “Votre confiance est essentielle et nous espérons que vous acceptez nos excuses.” De quoi apaiser ses clients?

Le mot d’excuse de Deliveroo © Deliveroo

Thomas Leroy Journaliste d’affaires BFM

READ  En raison d'un bug, les clients LCL ont récupéré ... deux fois

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer