Sport

“Derby historique”, “grosse claque”: le passage de Lyon à Saint-Etienne laissera des traces – Ligue 1

Retrouvez toutes les réactions après le grand succès de l’OL à Saint-Etienne (0-5) dimanche soir lors de la 21e journée de Ligue 1.

Rudi Garcia (Entraîneur lyonnais, 5-0 à Saint-Etienne dimanche): «Nous avons très bien fait dans la première position de l’équipe et dans notre ambition. Nous avons empêché Saint-Etienne de développer le jeu, nous l’avons corrigé. Nous avons beaucoup marqué dans les étapes tranquilles, sur lesquelles nous avions bien travaillé en changeant de position. Ce pourrait être notre jeu le plus complet, certainement. On aurait pu marquer plus dans le match mais 5-0 à l’extérieur dans un derby, ce n’est pas tous les jours, c’est historique car on est en avance sur le nombre de victoires contre Saint-Etienne (45 contre 44, 33 nuls). Dans un derby, il n’y a pas d’équipe classée ou alignée qui compte. Nous étions très bons tactiquement. On a beaucoup fait courir les Stéphanois, qu’on asphyxie physiquement. L’équipe avec le plus de cœur gagne. Nos remplacements sont arrivés tard parce que ceux sur le terrain méritaient de rester, mais lors du dernier match, je n’étais pas satisfait des membres. J’ai joué avec l’OL pendant trois derbies et en ai remporté trois. Je n’oublie pas qu’on n’est que troisième, mais on ne lâchera pas le PSG et Lille (1er et 2e avec 45 points chacun, ndlr), alors que Monaco se porte bien (4e) ».

»LIRE AUSSI – Top / Flops St Etienne-Lyon: Marcelo tête forte, les Verts pas à la fête

Claude Puel (Coach Saint-Etienne, battu 5-0 par Lyon): «C’est difficile à accepter, bien sûr. Nous sommes en colère contre nous-mêmes d’avoir facilité les choses pour cette équipe, d’avoir subi tant d’impasses. Nous espérions, malgré tout ce qui nous est arrivé, un meilleur match avec plus de qualité et de suspense, plus d’agression collective et en particulier sur les phases arrêtées. Surtout un jour de derby, nous ne pouvons pas l’accepter. Bien sûr, nous n’avions pas une préparation normale, nous n’avons récupéré que des joueurs pour le match qui revenait de Covid, nous avons essayé de composer, de partager les temps de jeu, même avec ce type de situation nous y croyions. mais nous avons rapidement été déçus car nous étions trop lâches sur le plan défensif et offensif. Nous ne savions pas comment exister, simplement contre un adversaire techniquement compétent. Nous étions trop pauvres défensivement et à partir de là, nous ne pouvons pas exister. Sevrés des couilles en première période, nous avons souffert “.

READ  Match: les statistiques amusantes de Colin Dagba

Timothée Kolodziejczak (Défenseur de Saint-Etienne, écrasé 5-0 par Lyon, au micro de Téléfoot): «Sale soirée. Nous n’étions pas bons du tout. On s’est moqué de nous de la première à la dernière minute. Nous avons beaucoup couru dans le vide, nous n’étions pas compacts. Nous ne mordions pas assez sur les coups arrêtés. Nous n’avons pas vu le jour. Il y avait plusieurs classes de différence entre Lyon et nous. Il est vrai que nous manquions de joueurs expérimentés, mais nous ne nous cacherons pas derrière. Il y a un groupe qui s’est formé au début de la saison et nous devons y faire face. Maintenant c’est une grosse claque, nous sommes à terre. Il va falloir recommencer, car il y a un entretien à trouver ».

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer