Actualité à la Une

“Des militants de la lutte contre la précarité” attaquent un magasin Carrefour

Des personnes se faisant passer pour des militants ont aligné une banderole ce samedi avant d’entrer dans un magasin Carrefour du 13e arrondissement juste avant 11h et de prendre l’essentiel sur les étagères.

Une soixantaine de personnes qui se disent «militantes de la lutte contre la précarité» ont saisi samedi des produits de première nécessité au détriment d’un magasin Carrefour dans le 13e arrondissement de Paris.

Selon des sources concordantes, des personnes se faisant passer pour des militants ont déroulé une banderole avant d’entrer dans le magasin peu avant 11h00 et de saisir des articles essentiels dans les étagères.

Après les négociations, la boutique les a laissés repartir avec des caddies remplis de produits alimentaires et d’hygiène, devant la police qui a procédé aux contrôles d’identité.

Le gérant du magasin a souligné les «moments de tension» et a regretté le danger de ses clients.

“Carrefour étudie les suites à donner en matière juridique”, a déclaré un porte-parole de l’enseigne.

«Nous regrettons vivement ces actions qui ont suscité une grande émotion chez nos clients et nous saluons le professionnalisme de nos équipes qui ont su éviter la confrontation et fermer sereinement la boutique», a réagi le porte-parole du groupe Carrefour.

“Un appel public à dénoncer la crise sociale”

Le magasin a ensuite été fermé pendant une heure pour permettre aux employés de reprendre connaissance.

«Nous sommes un collectif de personnes en précarité investi dans la solidarité et nous avons décidé de mener cette action politique pour mettre en garde contre la crise sociale», a expliqué Mafalda *, l’une des personnes présentes dans le cartel.

Louisa *, une autre “militante” présente, a défendu “une action absolument non violente” et a déclaré que les produits seront redistribués aux personnes en situation de précarité “en particulier les mères célibataires, les cantines et les étudiants”. “Ce n’est pas une action ponctuelle, c’est une invitation publique à dénoncer la crise sociale”, a-t-il déclaré. “L’Etat ne fait rien pour les précaires, nous agissons”.

READ  Aucun policier ne sera inculpé pour le meurtre de Jacob Blake

* Les prénoms ont été modifiés à la demande des «militants» afin de préserver leur anonymat.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer