La technologie

Disparition de Delphine Jubillar: son téléphone portable activé

Selon les informations révélées par nos confrères deact.fr Le portable de Delphine Jubillar il a été activé pendant plusieurs heures dans la nuit de mardi à mercredi, près de deux mois après sa disparition dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines (Tarn).

Un rebond qui ressemble beaucoup à celui provoqué le 13 janvier par Activation du compte Facebook par la mère et l’infirmière de la clinique Claude-Bernard à Albi. Les enquêteurs ont donc favorisé les traces du hacker.

Selon nos sources, l’activation du téléphone portable de la jeune femme a été observée lors des investigations techniques. Cela pourrait encore être dû à un piratage. Une chose est sûre: elle est toujours là à ce stade pas de tournant dans ce fichier.

“Il faut calmer les choses”, déclare l’avocat de plusieurs proches de Delphine

L’avocat des deux cousins ​​et des quatre proches de Delphine Jubillar pense que c’est nécessaire maintenant “calmer les choses”. Maître Philippe Pressecq croit ces révélations “ne faites pas de bien aux clients anxieux et qui ont de l’espoir à chaque fois“. Affirmez que cela accentue un”phénomène d’hystérie dans lequel ses clients sont constamment interpellés par des mages, clairvoyants et scientifiques de toutes sortes qui prétendent leur fournir des informations sur le sort de Delphine“.

Me Pressecq précise qu’à sa connaissance le téléphone de l’infirmière n’a pas été réactivé “mais son compte Facebook, comme il y a quelques semaines, et a priori c’est une manipulation fausse ou intentionnelle des services d’enquête qui ont logiquement et normalement le contrôle du compte de Delphine Jubillar.

READ  Premier benchmark de la puce A14 de l'iPad Air 4: l'iPad Pro ne mérite pas

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer