Monde

Donald Trump banni de Facebook, qui perd 33,6 milliards de dollars en bourse

Donald Trump. – Susan Walsh / AP / SIPA

L’action de Facebook il a perdu 4,5% lundi, rapporte-t-il Interne du milieu des affaires. Depuis l’interdiction de Donald Trump Alors réseau social Suivant
l’assaut sur le Capitole, Washington, la capitalisation boursière de la société américaine a diminué de 33,6 milliards de dollars (près de 28 millions d’euros). Il n’a également plus de compte sur Twitter et Instagram.

Mark Zuckerberg a annoncé jeudi dernier que le compte de l’ancien président américain serait interdit indéfiniment. C’est après cette décision que le cours de l’action du réseau américain a été touché.

Il a dû être temporairement banni

Cette annonce fait craindre aux investisseurs la sortie du réseau social des 74,2 millions d’électeurs de Trump, qui pourraient annuler leurs comptes et ne plus accéder aux différents services proposés par l’entreprise. Le président sortant pourrait également nuire aux différents réseaux sociaux en signant un décret pour entraver leur activité.

En mai dernier, alors que l’un des tweets de Donald Trump faisait l’objet d’un vérification des faits, le président sortant a signé un acte réglementaire qui remet en cause l’article 230 de la loi de décence en matière de communication de 1996 qui limite la responsabilité des réseaux sociaux pour les contenus diffusés par ses utilisateurs, précise Phonandroid. Les investisseurs craignent que cela ne se reproduise.

Initialement, son interdiction devait être levée après l’inauguration de Joe Biden. Mais la position de Facebook semble avoir changé. «Notre interdiction est indéfinie. Nous avons dit qu’il durerait au moins jusqu’à la transition présidentielle, mais nous n’avons pas l’intention de le révoquer », a expliqué le numéro 2 du groupe.



185

Actions

READ  EN DIRECT - Coronavirus: 81 écoles et plus de 2100 classes fermées

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer