La technologie

Données médicales de 500 000 patients volés et publiées sur Internet

Un dossier contenant des données médicales sensibles de près de 500000 personnes en France circule sur Internet, comme franceinfo a pu le voir mardi 23 février, suite aux informations de publication et le blog spécialisé en cybersécurité Zataz.

Le dossier contient 491 840 noms associés à des coordonnées (adresse postale, téléphone, email) et un numéro de sécurité sociale. Parfois, ils sont accompagnés d’indications sur le groupe sanguin, le médecin traitant ou l’hypothèque, ou des commentaires sur l’état de santé (y compris une éventuelle grossesse), les traitements médicamenteux ou les maladies (en particulier la séropositivité au VIH).

Selon la section Daily Checknews publication, qui a enquêté sur le sujet, les données proviennent d’une trentaine de laboratoires de biologie médicale, principalement situés dans le nord-ouest de la France et qui utilisent le même logiciel pour la saisie des informations médico-administratives.

Selon le journal, ces données correspondent à des échantillons prélevés entre 2015 et octobre 2020. “Nous pouvons trouver ce fichier à sept endroits différents sur Internet”, Le 14 février, Damien Bancal, journaliste à la cybersécurité, qui a identifié la fuite, a déclaré à l’AFP sur son blog Zataz.

Selon lui, ce dossier a fait l’objet d’une négociation commerciale entre plusieurs hackers au sujet d’un groupe Telegram spécialisé dans l’échange de bases de données volées, et l’un d’eux l’a libéré gratuitement après une dispute. “Cinq cent mille données sont déjà énormes et rien n’empêche les hackers d’en avoir beaucoup plus”, selon Damien Bancal.

Interrogée mardi soir par l’AFP, l’Agence nationale des systèmes d’information (Anssi) n’a pas répondu. La CNIL, le délégué aux données personnelles et la direction générale de la santé n’ont pas non plus pu commenter ces informations.

READ  B&B, RED et gratuit à partir de 19,99 € / mois et 130 Go

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer