La technologie

Elon Musk a mené une expérience scientifique sur les employés de SpaceX

Elon Musk pourrait être l’un des hommes les plus riches du monde, il souffre également de nos propres maux et est exposé aux risques associés à la pandémie de Covid-19. Fin 2020, il a même expliqué qu’il avait passé quatre tests différents, deux positifs et deux négatifs. Au début de l’épidémie, il a même plaidé publiquement et sur les réseaux sociaux contre les efforts de santé publique, en minimisant les risques associés au coronavirus. Il a même imaginé que le virus disparaîtrait rapidement aux États-Unis. Cependant, alors que le pays vient de passer un demi-million de morts, on apprend qu’il a mené une expérience à grande échelle.

Elon Musk compte sur ses employés

Et le Journal de Wall Street qui révèle cette information surprenante. Depuis avril 2020, Elon Musk a mené une expérience avec 4300 employés de SpaceX sur l’immunité contre le SRAS-CoV-2. Chaque mois, les employés concernés ont fait un test sanguin pour mesurer leur taux d’anticorps contre le virus. L’idée est d’évaluer s’ils pourraient développer l’immunité au fil du temps et comment elle a évolué.

Ce sont les résultats de cette étude qui viennent d’être publiés dans la revue Communications de la nature. Parmi les vingt chercheurs accrédités dans cette étude on retrouve donc Elon Musk. Il aurait été vraiment intéressé à faire le suivi de ce dossier. En ce qui concerne les résultats de l’étude, si une analyse plus approfondie est nécessaire, les patients qui contractent une forme bénigne du coronavirus auraient un taux d’anticorps inférieur à ceux qui contractent une forme sévère. Informations susceptibles de compliquer le développement de l’immunité collective.

READ  L'Arcep oblige l'opérateur à réduire les prix de la fibre

Gardez à l’esprit que d’autres entreprises comme Google ou Amazon testent également régulièrement leurs employés. Mais il s’agit avant tout d’évaluer la présence de Covid-19 au sein de leurs équipes. Si Elon Musk est allé un peu plus loin, c’est parce qu’il avait … “une fusée à lancer“. Un sentiment de priorité.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer