Actualité à la Une

EN DIRECT – Procès de Daval: “Nous voulons une décision digne de la trahison de Jonathann”

Justice

LE TEMPS DE LA VÉRITÉ – Trois ans après la mort d’Alexia Daval, son mari, Jonathann, comparaît devant la cour d’assises de Vesoul (Haute-Saône) pour “meurtre de son épouse”. Le verdict est attendu ce samedi. Suivez l’audience en direct avec notre journaliste sur place.

Selon le procureur général, Jonathann Daval a tué sa femme parce qu ‘«elle voulait le quitter». La défense estime plutôt, pour sa part, que l’accusé était “une personne soumise” à son épouse qui a eu des crises “violentes” et que ce jour-là a “explosé”.

SOUFFRANCE ET BETRAYAL

«Nous voulons une décision qui combine les souffrances subies et la trahison de Jonathann», Me Gilles-Jean Portejoie, avocat de la famille d’Alexia Daval.

EN ATTENTE DU VERDICT

“Nous attendons toujours une réponse de Jonathann Daval, il parlera le dernier. Il n’y a pas beaucoup d’illusions à avoir, nous lui avons donné l’occasion de parler, nous, l’avocat de la partie civile, le procureur général, même ses propres avocats l’ont pressé de prendre la parole. Malheureusement pour le moment nous n’avons toujours rien », Me Jean-Hubert Portejoie, avocat des parties civiles.

Verdict attendu au procès Daval: Stéphanie, la sœur d’Alexia attend le mot «coupable»

C’est une affaire qui a choqué toute la France. Le 30 octobre 2017, le corps partiellement calciné d’Alexia Daval a été découvert dans une forêt et après de multiples rebondissements, son mari Jonathann a admis le meurtre. Son procès s’est ouvert lundi à Vesoul, en Haute-Saône pour “meurtre du conjoint“, il risque la réclusion à perpétuité.

Tout a commencé le 28 octobre 2017. Jonathann Daval rapporte la disparition de son épouse à la gendarmerie de la ville de Gray, en Haute-Saône, affirmant qu’Alexia n’est jamais revenue de son footing. Des recherches intenses sont alors organisées par la gendarmerie et les habitants pour retrouver la jeune femme. Et c’est deux jours plus tard que le corps d’Alexia Daval a été retrouvé, caché sous les branches et partiellement calciné.

Jonathann Daval, le mari dévasté devient l’accusé

L’hypothèse d’une attaque du jogger par un maniaque sexuel inquiète la population. L’émotion est générale et très bientôt un mouvement de solidarité verra le jour en France et à l’étranger. Le jogging sera organisé jusqu’au Japon et en Australie en hommage à Alexia Daval.

Son mari, ravagé par le chagrin, apparaîtra alors sur tous les écrans. À côté des beaux-parents, lors de la marche blanche à la mémoire de la jeune femme, entre deux sanglots, il décrit sa défunte épouse comme sa “premier supporter, mon oxygènePuis, trois mois plus tard, tout a changé.

READ  4 nouveautés à ne pas manquer (iPhone, iPad, Apple Watch)

Jonathann Daval a été arrêté le 29 janvier 2018. Il y avait un étonnement général et l’homme de 36 ans a nié et a avoué plus tard avoir tué sa femme lors d’une bagarre à leur domicile dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017. Au cours des deux années d’enquête, il changera plusieurs fois de version. Il se rétractera, accusera son beau-frère et reconnaîtra à nouveau le meurtre de sa femme lors d’une audition devant le juge d’instruction. Lors d’une reconstitution, en juin 2019, il admettra également qu’il a brûlé le corps d’Alexia.

Toutes les informations sur

Assassinat d’Alexia Daval: l’heure du procès

Lire aussi

  • “Anyone Else Knew”: les parents d’Alexia prêts à “se battre” contre Jonathann Daval
  • Amour, meurtre et mensonges: les coulisses de l’affaire Daval

“Les mensonges sont terminés”

Il reste à voir pour les enquêteurs pourquoi Jonathann Daval a battu et étranglé sa femme. Le couple a eu du mal à concevoir et, selon Jonathan, a refusé d’avoir des relations sexuelles avec Alexia la nuit du meurtre. La jeune femme aurait alors été violente envers lui, l’accusant de “ne sois pas un homme“.”Je l’ai étranglée, je l’ai battue pour la faire taire“il s’est disputé devant un psychiatre expérimenté, convoquant un compagnon”violent en paroles et en actes” OMS “l’humilié“régulièrement. Mais lui il dit “il ne voulait pas la tuer. En outre, ses avocats n’excluent pas d’invoquer le “violence intentionnelle qui entraîne la mort sans l’intention de la donner“.

Pour les parents de la victime, qu’ils considéraient Jonathann Daval “comme un fils”, cette ligne de défense est inacceptable. “Alexia était une bonne personne. Notre peur est que la défense et Jonathann la frappent“, craignent Jean-Pierre et Isabelle Fouillot. Ce n’est pas la première fois que les avocats de Jonathann Daval évoquent le”personnalité écrasante“par Alexia Daval. Ce fichier est”aux antipodes du fémicide, nous vous l’expliquerons lors du procès“Annonce Me Randall Schwerdorffer.”Les mensonges sont finis“, assure l’avocat qui promet”un moment de vérité“.”Jonathann veut s’exprimer pour que les jurés puissent juger de ce qu’il a fait“, insiste-t-il. Une vérité que les parents d’Alexia réclament depuis trois ans maintenant.

READ  le conseil scientifique en faveur d'une réduction de la quinzaine

La succession de mensonges a été à chaque fois perçue comme une tragédie par les parties civiles“, confie Gilles-Jean Portejoie, l’avocat des parents, la sœur et le beau-frère d’Alexia. Il souhaite aborder les questions de”préméditation“et certaines”complicité“,”même si au final ils n’ont pas été sélectionnés“.

Sur le même sujet

Articles les plus lus

L’administration Trump accélère les exécutions préalables au transfert, sans précédent depuis plus de 130 ans

EN DIRECT – Procès de Daval: “Nous voulons une décision digne de la trahison de Jonathann”

VIDEO – Couvre-feu, voyages … Ce qu’Emmanuel Macron pourrait annoncer pour faciliter l’emprisonnement

Interview choquante avec Diana en 1995: la BBC ouvre une enquête, William espère que cela aidera à “établir la vérité”

EN DIRECT – Donald Trump Jr, fils de Donald Trump, testé positif pour Covid-19

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer