Monde

EN DIRECT – Une rencontre sur “post-Covid” organisée ce mercredi à l’Elysée

Le Dr Jean-Daniel Flaysakier trouve “impensable” que les soignants refusent de se faire vacciner

Pourquoi si peu de soignants sont-ils vaccinés contre Covid-19? Demandé par Le Figaro, Santé publique France garantit qu’à Ehpad, un peu plus d’un tiers des agents de santé (37%) sont vaccinés. Du côté des soins publics – Hôpitaux de Paris (AP-HP), seuls 34% du personnel médical ont reçu au moins une dose le 26 février, a appris BFMTV. Au risque donc, pour d’autres, de transmettre le Covid-19 à leurs patients.

«C’est inacceptable de la part des soignants», a réagi mardi soir le médecin Jean-Daniel Flaysakier, ancien chef du service de santé de France 2 à BFMTV. «Cela va augmenter la douleur des familles qui perdent l’un de leurs membres, il rendra les avocats heureux. chasseurs d’ambulance qui l’attendent. “

“Chaque année, il y a des influences nosocomiales avec la mort de personnes affaiblies”, a-t-il poursuivi. «Là c’est encore pire car nous sommes confrontés à des personnes affaiblies, avec des défenses immunitaires réduites … Et dans les lits d’hôpitaux où il faut les soigner, on vient leur apporter une infection qui dans de nombreux cas conduira à des soins intensifs et autres les tuera. “.

Et Jean-Daniel Flaysakier de conclut: “Que des personnels soignants ne comprennent pas l’importance de se protéger eux, de protéger ces gens et sortent des arguments conspirationnistes glanés sur des sites à la con, je trouve ça impensable”, tance-t -il. «La dimension pastorienne de la santé dans ce pays a effectivement disparu».

Un rendez-vous sur “post-Covid” organisé en fin de journée à l’Elysée

Pass santé, QR code … une réunion de préparation à la période post-Covid aura lieu aujourd’hui à 17 heures, confirme l’Elysée. Voici les principaux axes étudiés par l’exécutif.

READ  La Cour suprême rejette l'appel du Texas et brise les espoirs de Donald Trump

Explosion près d’un centre de test Covid-19 aux Pays-Bas

Un explosif a explosé près d’un centre de test Covid-19 à Bovenkarpsel, dans le nord des Pays-Bas, a indiqué la police néerlandaise, ajoutant qu’aucune blessure n’avait été signalée.

“Près du centre de dépistage du service de santé publique local à Bovenkarspel, un explosif a explosé à 6h55. Les vitres ont été brisées, personne n’a été blessé. La police enquête. Le périmètre a été délimité”, a indiqué la police dans un communiqué.

Le président de la région Paca s’oppose à l’endiguement du week-end et au couvre-feu à 18 heures.

Pour Renaud Muselier, toutes les restrictions n’ont pas prouvé leur efficacité. Invité de BFMTV-RMC, le président de LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est dit hostile à l’endiguement du week-end dans les Bouches-du-Rhône, moins touchés que d’autres départements de la région comme le Alpes-Maritimes.

Même l’élu n’est pas «très favorable» au couvre-feu de 18 heures. “Il est nécessaire à 20h00, mais il n’y a aucune preuve que cela améliore la lutte contre la circulation (du virus) entre 18 et 20h00”, assure-t-il.

“Ne devrait-on pas limiter à 15 jours?”: Les élus remettent en question la progression de l’épidémie à Dunkerque

L’épidémie continue de progresser dans la région de Dunkerque: le taux d’incidence – le nombre de cas confirmés sur sept jours pour 100,000 habitants – a désormais dépassé les 1000 dans la communauté urbaine – c’est le taux le plus élevé de France métro.

«Il y a une nette progression de l’épidémie à Dunkerque, sans doute liée à l’omniprésence de la variante anglaise», note le biologiste Antoine Crinquette à BFMTV. “Parmi les tests positifs, il y a plus de 95% de variantes anglaises.”

À l’hôpital, la pression se fait clairement sentir. 79 patients ont déjà dû être transférés vers d’autres établissements et pour la première fois mardi, deux patients ont même été évacués vers une autre région. Face à cette situation, certains élus se demandent si l’enfermement local pendant le week-end, qui a débuté vendredi dernier, suffira.

“Ne devrait-on pas limiter 15 jours pour contenir cette pandémie? Retarder la rentrée qui est la semaine prochaine?”, S’interroge le maire du PS Grande-Synthe, Martial Beyart.

READ  Le chef de la police de Minneapolis l'emporte sur l'ancien agent Derek Chauvin

«On ne résiste pas à cette pression»: Pialoux s’inquiète du nombre de patients hospitalisés

Près de 3600 personnes atteintes de Covid-19 ont été traitées en réanimation ce mardi soir, un chiffre en légère hausse par rapport à la veille, selon les dernières données de Santé publique France.

«Je ne vois pas comment on peut réduire cette pression sans passer par une mesure de confinement», a réagi Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon à Paris, à BFMTV. “Nous ne pouvons pas nous en tenir à cette pression.”

«Après le périmètre (de cet enfermement), l’espace-temps… c’est aux hommes politiques», a-t-il poursuivi, avant de préciser: «Plus la pression dans les hôpitaux et la réanimation est forte, plus il faudra de temps pour que ces mesures soient efficaces. . “

Un couvre-feu mis en place ce dimanche en Guadeloupe

La Guadeloupe instaurera un couvre-feu à partir de ce dimanche face à la progression de la variante britannique particulièrement contagieuse du coronavirus et à la découverte d’une autre variante, «brésilienne ou sud-africaine», a annoncé mardi son préfet Alexandre Rochatte.

Il a été décidé de mettre en place “un couvre-feu qui sera institué à partir du dimanche 7 mars 2021, de 22h00 à 6h00, selon des modalités qui seront précisées d’ici la fin de la semaine” et également d’établir “le caméra de sport », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Les compétitions sportives se dérouleront “sans public” et “les salles de sport, de santé et de remise en forme seront fermées à partir du lundi 8 mars, à l’exception des compétitions de haut niveau et des activités d’entraînement (athlètes inscrits sur la liste” de haut niveau “), les étudiants scolaires, parascolaires, parascolaires et universitaires et les personnes avec prescription médicale “.

READ  Alexeï Navalny, de l'avion à la prison

“A la même date, les salles de jeux et les halls d’exposition seront fermés”, a également précisé la préfecture dans un communiqué.

“La situation s’aggrave un peu car nous avons quasiment doublé les cas et les taux d’incidence”, a déclaré Valérie Denux, directrice générale de l’agence régionale de santé, lors d’une mise à jour mardi. 308 cas positifs d’habitants ont été enregistrés en Guadeloupe entre le 22 et le 28 février, contre 166 la semaine précédente.

Le Conseil de défense s’est réuni mercredi matin

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau live dédié à l’évolution de l’épidémie de Covid-19. Le Conseil de défense prévu mercredi matin devra examiner les éventuelles restrictions à mettre en place dans les 20 départements placés sous «surveillance renforcée» depuis jeudi et la conférence de presse de Jean Castex.

Dans ces zones, l’emprisonnement le week-end est une option, mais pas la seule solution, insiste l’exécutif. “Si on peut l’éviter, on le fait”, assure un ministre à BFMTV. “Chaque week-end gagnant est bon.”

La fermeture de lieux ou de routes ou la réduction des indicateurs dans les activités commerciales sont d’autres outils pour tenter de ralentir l’épidémie.

Benoit Béringer

"Avocat général des médias sociaux. Féru de zombies. Geek de la télévision. Penseur. Entrepreneur. Accro à l'alcool."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer