Actualité à la Une

“encore loin de l’objectif de 5 000 cas par jour”, déclare Solomon

Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, fait le point sur la situation sanitaire en France, ce lundi à partir de 18 heures, tandis que le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont réuni les chefs des groupes parlementaires dans la matinée.

>> Lire aussi: Covid-19. 5 000 cas par jour avant le 15 décembre: la France pourra-t-elle se déconfiner?

Il a insisté sur les chiffres, sans évoquer les nouvelles mesures à partir du 15 décembre et pour les vacances de Noël, même s’il n’était pas très optimiste quant au fameux cap des 5000 cas positifs en 24 heures à atteindre d’ici le 15 décembre.

Phase d’analyse

“Malgré tous nos efforts, nous courons toujours un risque élevé d’une reprise de l’épidémie”, a-t-il prévenu lors d’une conférence de presse. «Ces derniers jours, le niveau de contamination quotidienne n’a pas baissé» et l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur le système hospitalier «reste important», a souligné le numéro deux du ministère de la Santé.

La France enregistre en moyenne 10 000 nouveaux cas par jour pendant une semaine, «contre 5 000 en plein été», un niveau qui est également celui visé par l’exécutif pour lever les interdictions de voyager et rouvrir les établissements qu’il reçoit. public à partir du 15 décembre.

“Il est difficile de prévoir l’évolution, mais si les conditions actuelles se maintiennent, il sera très difficile d’y parvenir”, a admis Jérôme Salomon.

Pressé de dire si cette situation pouvait remettre en cause le calendrier de désintégration, il a expliqué que les autorités sanitaires étaient “en phase de diagnostic” et que “tout dépendra de l’évolution dans les prochains jours”. “Les mesures seront prises en temps voulu avec tous les éléments disponibles”, a-t-il ajouté.

READ  Black Friday: les meilleures offres et bonnes affaires avant Noël pour ce lundi 30 novembre - Actualités

Au-delà du 15 décembre, le directeur général de la santé (DGS) a lancé un “message de mise en garde” sur les fêtes de fin d’année, qui “fait craindre une importante contamination intra-familiale”.
“3 411 cas supplémentaires” ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, a déclaré Jérôme Salomon, mais les données en début de semaine sont toujours à un point bas car moins de tests sont effectués dimanche.

«L’impact hospitalier reste important et la pression en réanimation au-dessus des seuils d’alarme», a ajouté la DGS, précisant que 26 365 patients ont été hospitalisés avec un diagnostic de Covid-19, dont 3 198 en réanimation.

La France espère réaliser l’objectif de 5000 contaminations par jour lors du décollage des opérations le 15 décembre. C’était clairement l’objectif fixé par le président de la République Emmanuel Macron, lors de son dernier discours.

Alphonse Dumont

"Ninja de bière certifié. Aficionado maléfique de la culture pop. Evangéliste de la télévision."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer