Sport

Foot OM – OM: la prétention de McCourt, Eyraud adore son nouveau métier

Ancien président de l’Olympique de Marseille jusqu’aux événements récents, Jacques-Henri Eyraud est toujours très présent dans les mystères du club provençal.

Officiellement, Jacques-Henri Eyraud n’est plus président de l’OM, et son départ enregistré par Frank McCourt lors de sa visite en France fin février, il a été unanimement apprécié, notamment parmi les supporters. Mais il y a une opinion qui compte beaucoup plus que d’autres à l’OM, ​​c’est celle du propriétaire américain. Ce dernier tient «JHE» en haute estime, pour sa loyauté, sa transparence et sa disponibilité, ainsi que pour le travail dans les instances que le dirigeant va poursuivre. Dans les prochains jours, il sera nommé au conseil de surveillance de l’OM, ​​ce qui lui permettra de conserver son siège au conseil d’administration de LFP, où de nombreux enjeux sont en jeu. Eyraud ne cache pas sa volonté de continuer à travailler pour le club provençal, et espère donc mettre à profit ses connaissances dans certains domaines, notamment les droits numériques et télévisuels, pour représenter l’OM à plusieurs niveaux.

Loin d’être vaincu par son exclusion du poste de président, «JHE» fourmille d’idées pour de nouveaux affrontements, notamment contre le streaming illégal, ou pour la réforme de la Ligue 1 avec la réduction du nombre d’équipes. Très discret sur ce sujet sensible, McCourt s’est tout de même décidé deuxième Le groupe, et c’est le cas “ il ne devrait y avoir aucun changement »Dans le domaine de la représentation de l’OM au sein des organisations. Autrement dit, Jacques-Henri Eyraud continue d’avoir la confiance du propriétaire du club marseillais dans certains domaines, même s’il a désormais confié la gestion quotidienne du club à Pablo Longoria. Un double coup dur que l’Américain adore, lui qui sait aussi que le nouveau président, à la hauteur de ses 34 ans, ne maîtrise pas forcément encore tous les outils liés à ce rôle.

READ  l'erreur contre Manchester United? "Cela ne serait pas arrivé à la Juve", assure Buffon

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer