Sport

Foot OM – OM: Luis Henrique en cave, Villas-Boas adressées

Assez à l’aise lorsqu’il est entré en jeu contre Bordeaux il y a deux semaines, Luis Henrique n’a pas été utilisé par Villas-Boas à Lorient ou face à Manchester City.

Dans le secteur offensif, les Portugais ont préféré Florian Thauvin, Dimitri Payet, Dario Benedetto mais aussi Marley Aké et Nemanja Radonjic, utilisés en Bretagne ou contre Manchester City. Un jour ou l’autre le club marseillais devra lancer le jeune espoir brésilien dans les profondeurs, recruté pour 8 ME dans une logique commerciale assumée par le directeur de football Pablo Longoria. Demandé par Le Foceo, Manu Amoros a été surpris à juste titre du peu de temps de jeu de Luis Henrique au comptoir depuis son arrivée en Provence. Alors quel est le problème?

«Je ne comprends pas ce qui se passe avec cette équipe, car ils ne peuvent pas attaquer. Je me demande aussi pourquoi on est allé recruter un Luis Henrique sinon pour le faire jouer. Il faut essayer de changer les choses, car pour le moment ça ne marche pas du tout. J’ai l’impression que l’on continue de s’appuyer sur un succès de la saison dernière, mais il ne faut pas oublier que les derniers mois ont été très difficiles du point de vue du jeu, il faut réagir, en espérant qu’ils parviendront encore à s’accrocher à la Ligue Europa, mais cela me semble compromis “ a déclaré l’ancien consultant de l’OM-TV, inquiet de se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue des champions et qu’il ne comprend pas certains choix faits par André Villas-Boas, dont celui de trop ruminer à ses yeux Luis Henrique. Ce n’est pas ce week-end que le Brésilien va gagner du temps pour jouer puisque, pour rappel, l’accueil de Lens au Vélodrome a été reporté à une date ultérieure pour l’OM …

READ  Foot PSG - PSG: Mbappé et Neymar boss de Paris, ça suffit!

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer