Sport

Football PSG – PSG: Sergio Ramos à Paris, le Real lui envoie un missile

Dans la dernière ligne droite de son contrat, Sergio Ramos joue habilement la concurrence pour obtenir la meilleure affaire possible.

Beaucoup soupçonnent que le défenseur central déjà légendaire du Real Madrid a soulevé la sauce avec le PSG pour étendre à nouveau l’équipe espagnole en grande pompe. D’autant qu’il y a des rumeurs sur un accord XXL avec le Paris SG, ce qui serait l’espoir de KO Real de donner suite. Cependant, la prudence est de mise, sachant que le club français est particulièrement préoccupé par l’idée d’étendre ses stars, Kylian Mbappé et Neymar, et pourquoi pas tenter l’incroyable coup d’État pour signer Lionel Messi. En conséquence, Florentino Pérez, président de la Maison Blanche, a décidé de ne pas se laisser prendre par le nez, surtout dans cette situation de crise sanitaire et économique. La surenchère, qui ne fonctionnera pas avec le patron Merengue, et il en serait parfaitement conscient.

Selon les rumeurs obtenues par pays, Florentino Pérez aurait confié deux choses très claires à son entourage à propos de Sergio Ramos. D’une part, il ne croit pas une seule seconde en une offre qui approcherait le salaire annuel du PSG de 15 millions d’euros, estimant logiquement que Nasser Al-Khelaïfi avait des finances limitées et d’autres objectifs de recrutement plus importants. d’un défenseur central. D’autre part, il serait prêt à jouer au plus malin et à annoncer à Sergio Ramos qu’il serait remplacé s’il venait à partir, et donc que le Real Madrid ne jouera pas le jeu de la surenchère pour le garder à tout prix. Une feuille de sortie à peine voilée, ce qui suggère que la confrontation se déroule depuis quelques mois.

READ  Foot OM - L1: Pierre Ménès défend l'OM et bat Bordeaux

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer