La technologie

Free Mobile prend les devants

L'Arcep met à jour son observatoire 5G: Free Mobile prend les devants

Dans le cadre du lancement des offres commerciales 5G, l’ARCEP publie son deuxième observatoire sur les implémentations 5G.

L’observatoire a publié aujourd’hui une nouvelle version de son observatoire 5G, avec des données au 31 décembre. met ainsi en évidence les différentes stratégies des opérateurs concernant les bandes de fréquences utilisées: si tous les opérateurs ont des sites déployés chacun dans la bande 3,5 GHz, ils utilisent également des fréquences plus basses en plus de la bande 3,5 GHz. Bouygues Telecom, Orange et SFR ont s’appuient sur la bande 2,1 GHz et Free Mobile se distingue par l’utilisation de la bande 700 MHz. Les bandes basses offrent une meilleure couverture de la surface et de l’intérieur des bâtiments, mais des vitesses non comparables à celles fournies par les bandes hautes telles que 3,5 GHz. différentes bandes de fréquences présentent chacune des avantages distincts, résumés dans les tableaux suivants.

Nombre de sites 5G ouverts commercialement

Cet observatoire montre notamment le nombre de sites 5G ouverts commercialement par opérateur et par type de bandes de fréquences utilisées. Dans ce jeu, Free Mobile arrive en tête avec 5 640 sites activés dans tout le pays, soit 357 de plus en quinze jours, devant Bouygues Telecom (1 500 sites), SFR (793 sites) et Orange (742 sites). A noter que l’ANFR ne publie pour sa part que le nombre de sites 5G autorisés, sans préciser s’ils sont actifs ou non.

Sur la seule bande 3,5 GHz, Orange prend la tête avec 579 sites activés, devant Free Mobile et ses 322 sites en service. Derrière, suivre SFR (152 supports) et Bouygues telecom (147 sites). Un seul site peut être équipé de différentes bandes de fréquences pour fournir un service 5G. Par conséquent, le nombre total de sites peut être inférieur à la somme des sites répartis selon les bandes de fréquences.

READ  Comparatif : Quelle carte microSD choisir 2020?

Cartographie des sites 5G commercialement ouverts par l’opérateur

Les stratégies des opérateurs diffèrent également dans la localisation des sites, notamment à 3,5 GHz: tous les opérateurs ne couvrent pas forcément les mêmes villes. Ainsi, Orange et SFR concentrent leurs sites dans quelques zones urbaines mais avec une densité de sites plus élevée, tandis que Free et, dans une moindre mesure, Bouygues Telecom, préfèrent les distribuer sur un grand nombre de villes.

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer