Science

Gelées sévères: quand la température augmentera-t-elle?

HIVER – Vous n’aurez pas échappé: cette semaine est marquée par le retour de l’hiver, entre les averses de neige observées dans les dernières heures et les fortes gelées installées depuis mardi. Mais le printemps reviendra-t-il bientôt ou faudra-t-il s’habituer à cette ambiance hivernale? Voici les dernières prévisions.

Sous l’effet de l’anticyclone présent dans le proche Atlantique, un flux vers le nord s’est installé sur le pays, provoquant des conditions météorologiques hivernales. Si les chutes de neige sont restées majoritairement anecdotiques, c’est le froid qui fait l’actualité avec de nombreux records battus pour le mois d’avril. Entre mardi et mercredi, 126 des 591 stations météorologiques de la région ont été installées, soit un peu plus de 20%. Et si cette situation est remarquable, c’est aussi parce que la plupart de ces endroits avaient battu le record de douceur pour le mois de mars la semaine dernière! Dans les prochains jours les hautes pressions vont reculer avec le retour d’un courant de l’ouest et donc d’une relative douceur …

Redoux temporaire du vendredi …

Mais avant la remontée de température prévue vendredi, jeudi matin s’annonce à nouveau particulièrement froid avec des gelées généralisées et parfois intenses. Les dépressions varient très souvent de -5 à 0 ° C, à l’exception du Pays basque, de l’extrême sud-est et de la Corse. Localement, les valeurs peuvent descendre à -7 / -8 ° C dans les plaines avec une prévision particulière de -6 ° C à Nevers, dans les Ardennes ou dans le Limousin. Dans l’après-midi, les maximums commenceront à monter jusqu’à 5 ou 6 ° C gagnés en 24 heures. Les maxima seront donc fixés de 10 ° C sur le plateau de Langres à 22 ° C sur la côte basque, un niveau proche des normes saisonnières.

READ  Covid-19: le risque de mortalité est 48% plus élevé dans cette catégorie de patients

Il faudra donc attendre vendredi matin pour voir le risque de gel diminuer. Le mercure ne descendra plus en dessous de -1 ou -2 ° C en Champagne, en Lorraine et en Alsace. De rares gelées blanches peuvent également se produire vers la Normandie, les Hauts-de-France, le bassin parisien ou encore la Bourgogne, mais disproportionnées par rapport à celles observées ces derniers jours. Samedi matin, ce sera au tour de la douceur de se contenter de la présence d’une perturbation pluvieuse sur la commune. Les dépressions à l’aube seront donc comprises entre 6 et 11 ° C au nord et entre 5 et 15 ° C au sud, un niveau parfois difficile à atteindre mercredi après-midi!

Même le dimanche, avec des pluies fréquentes et du vent sud-sud-ouest, un temps doux sera à l’ordre du jour. Les températures se stabiliseront entre 4 et 14 degrés le matin, du nord-ouest au sud-est, tandis que les maximums redescendront. En effet, après la perturbation passée, de l’air plus frais reviendra à travers la Manche, de sorte que le mercure ne décolle pas pendant la journée dans le Nord-Ouest …

… mais un nouveau risque de gel en début de semaine prochaine

Et cette masse d’air plus froide s’installera lundi dans les deux tiers nord, avec de nouvelles gelées en conséquence. Cependant, ils promettent d’être plus faibles et moins durables avec des valeurs autour de -2 à 0 ° C dans l’abri. Le risque de gel restera également mardi, d’autant plus que le ciel sera dégagé la nuit. Au réveil, les thermomètres vous indiqueront régulièrement autour de -1 ou -2 ° C, jusqu’à -4 ° C près du Massif Central. A partir de mercredi, une légère chaleur devrait atteindre le pays et donc le risque de gel sera considérablement réduit.

En tout cas, la fraîcheur attendue en début de semaine prochaine ne sera pas comparable à celle de cette semaine car elle est moins étendue, moins marquée et moins durable. De plus, le contraste devait être contenu par rapport aux températures du week-end avec une perte de quelques degrés, alors qu’entre les derniers jours de mars et cette semaine nous avions régulièrement perdu plus de 20 ° C.

Sur le même sujet

Articles les plus lus

Covid-19: la situation s’améliore-t-elle déjà dans les quartiers confinés le 19 mars?

EN DIRECT – Covid-19: plus de 5700 patients en réanimation, 433 décès en 24 heures

Dîners clandestins: le SDJ de M6 garde des informations sur la présence “d’au moins un membre du gouvernement”

Disparition d’Aurélie Vaquier: un corps retrouvé chez lui sous une dalle de béton

Thrombose après le vaccin AstraZeneca: le sillage d’une mauvaise méthode d’injection?

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer