divertissement

Gens. Justin Timberlake s’excuse auprès de Britney Spears près de 20 ans plus tard

Le chanteur américain Justin Timberlake a présenté ses excuses à la chanteuse Britney Spears vendredi, près de 20 ans après leur rupture, un documentaire l’accusant d’avoir manipulé cet épisode pour gagner la sympathie du public.

Dans le documentaire Cadre Britney Spears (Britney Spears Locked Up), produit par New York Times et diffusé sur la chaîne câblée FX et la plateforme Hulu, plusieurs témoins affirment que Justin Timberlake a profité de sa rupture avec Britney Spears en 2002 pour lancer sa carrière solo.

Une relation qui a duré quatre ans

Il a laissé divers médias accuser Britney Spears de l’avoir trahi puis de l’avoir brutalement brisé, sans faire de déclarations publiques à ce sujet. Des témoins rappellent qu’il a présenté le titre “Cry Me a River” comme directement inspiré de sa rupture après quatre ans d’amour (1998-2002).

Les paroles de la chanson évoquent clairement un homme trahi par son ex-petite amie, et pour soutenir le point, la vidéo met en scène une femme qui ressemble à Britney Spears et dont le visage est difficile à voir.

Dans un message publié sur Instagram vendredi, la femme de 40 ans présente ses excuses à Britney Spears et Janet Jackson.

“Je sais que je n’ai pas fait ce que j’aurais dû”

Lors du duo avec la sœur de Michael Jackson à la mi-temps du Super Bowl le 1er février 2004, l’ancien Boys Band NSYNC avait déchiré, en direct, un bonnet de soutien-gorge du chanteur, révélant un sein et choquant tout un pays.

La séquence a déclenché un tremblement de terre et a influencé de manière permanente la carrière de Janet Jackson, bien plus que celle de Justin Timberlake.

READ  Samuel Le Bihan déstabilisé face à Nathalie Baye après une question de Laurent Delahousse

“Je me soucie de ces deux femmes, je les respecte et je sais que je n’ai pas fait ce que j’aurais dû faire”, a écrit la chanteuse de Memphis.

“J’ai bénéficié d’un système qui favorise la misogynie”

“Je suis désolé pour ces moments de ma vie où mes actions ont contribué au problème, où je monopolise la parole, où je n’ai pas parlé pour ce qui était juste”, a poursuivi Justin Timberlake, marié à l’actrice Jessica aujourd’hui. Biel.

«Je sais que j’étais inférieur à cette époque, comme à bien d’autres», écrit-il, «et que j’ai bénéficié d’un système qui favorise la misogynie et le racisme».

Juliette Deforest

"Évangéliste de télévision. Communicateur sans excuse. Fanatique de bacon primé. Accro de la nourriture en général."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer