Économie

Google menace de bloquer son moteur de recherche en Australie

Google a menacé vendredi 22 janvier d’interdire aux internautes australiens d’utiliser son moteur de recherche si Canberra ne modifiait pas son plan pour forcer le géant de l’internet à payer les médias pour leur contenu.

Le gouvernement australien travaille sur un “Code de conduite contraignant” il doit régir les relations entre les médias en grande difficulté financière et les géants qui dominent Internet, tout d’abord Google et Facebook, qui captent une part importante des revenus publicitaires.

Ce projet, l’un des plus restrictifs au monde, prévoit des amendes de plusieurs millions d’euros en cas de violation et vise “nouvelles” à partir des recherches Facebook et Google.

Mais le PDG de Google Australie, Mel Silva, a déclaré vendredi à un comité du Sénat que le “Pire scénario” ce serait que le projet de code fonctionne tel quel. Dans l’affirmative, son groupe serait contraint de suspendre ses services de recherche en Australie. “Si cette version du code devient loi, elle ne nous laissera pas d’autre choix que de suspendre la recherche Google en Australie.”dit Mmoi même Silva.

“Nous ne nous plions pas aux menaces”

Une menace à laquelle le Premier ministre australien Scott Morrison a répondu brusquement. «L’Australie fixe les règles de ce qui peut être fait en Australie. C’est notre Parlement qui décide, a-t-il déclaré. Les personnes souhaitant travailler dans cet environnement en Australie sont les bienvenues. Mais nous ne nous plions pas aux menaces. “

L’initiative australienne est suivie de près dans le monde entier à un moment où les médias souffrent dans une économie numérique où les revenus publicitaires sont de plus en plus captés par Facebook, Google et d’autres grandes entreprises technologiques. La crise médiatique a été aggravée par l’effondrement économique provoqué par le coronavirus. En Australie, des dizaines de journaux ont été fermés et des centaines de journalistes licenciés.

READ  BOURSES D'ÉTUDES-Valeurs à suivre à Paris et en Europe (mise à jour)
Article réservé à nos membres Lire aussi L’Australie coupée du monde pour endiguer la pandémie de Covid-19

Le projet de code oblige Google et Facebook à payer les médias australiens, qu’il s’agisse du groupe public ABC ou des titres du groupe News Corp de Rupert Murdoch, pour la récupération de leur contenu. Le gouvernement a cependant décidé de ne cibler que Facebook et Google, mais pas d’autres plateformes très populaires, comme Instagram ou YouTube.

M.moi même Silva a insisté sur le fait que Google voulait soutenir les médias et a suggéré des modifications au projet de code qui devraient entrer en vigueur cette année. “Il existe une voie claire pour développer un code équitable avec lequel nous pouvons travailler, si nous apportons simplement de petits changements.”il a dit.

Article réservé à nos membres Lire aussi Face aux médias, Google tente d’imposer son modèle d’accords de licence

Le monde avec l’AFP

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer