Économie

Google menace de suspendre son moteur de recherche en Australie

Rien ne fonctionne entre Google et l’Australie. Alors que le pays tente de forcer le géant californien à payer les médias pour leur contenu, ce dernier a menacé, vendredi 22 janvier, de suspendre l’accès à son moteur de recherche pour les Australiens.

Un ultimatum que le premier ministre, Scott Morrison, n’a pas du tout apprécié. “C’est l’Australie qui fixe les règles de ce qui peut être fait en Australie”, a-t-il déclaré. Les personnes souhaitant travailler dans cet environnement en Australie sont les bienvenues. Mais nous ne nous plions pas aux menaces ».

Le projet du gouvernement australien qui fait réagir Google consiste en un «code de conduite» qui devrait régir les relations entre les médias et les géants de l’Internet. Ce dernier, en particulier Google et Facebook, captent une part si importante des revenus publicitaires que les premiers sont en grande difficulté financière.

Une situation déjà précaire qui s’est encore aggravée du fait de la pandémie. En Australie, des centaines de journalistes ont perdu leur emploi lorsque des dizaines de journaux ont été contraints de fermer.

Ainsi, le «code de conduite» du gouvernement oblige les géants du web à payer les médias australiens lorsqu’ils reprennent leur contenu. Le fil d’actualité Facebook et les recherches Google sont particulièrement ciblées. En cas de manquement, ce projet devrait permettre d’imposer des pénalités de plusieurs millions d’euros à ces plateformes.

En s’assurant de vouloir soutenir les médias, Google demande néanmoins des «changements mineurs». Elles concernent notamment le fait que, dans la version actuelle du projet, le moteur de recherche serait contraint de se livrer à un arbitrage contraignant avec chaque média pour déterminer le montant de la rémunération. Un “précédent insoutenable” et jugé incompatible “avec la manière dont les moteurs de recherche oul’Internet », a déclaré Mel Silva, PDG de Google Australie.

READ  Wall Street en baisse alors que les rendements pèsent sur la technologie

La direction de Facebook s’est également opposée au projet australien dans sa forme actuelle. Utilisant à son tour les menaces, le réseau social a déclaré qu’il cesserait de publier le contenu de moyenne Australiens si ce “code de conduite” est entré en vigueur tel quel.

Retrouvez les actualités de l’Australie ICI

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer