sport

GP d’Espagne – Lewis Hamilton (Mercedes) gagne, Verstappen et Bottas sur le podium

GRAND PRIX ESPAGNOL – Lewis Hamilton est insatiable. L’Anglais Mercedes a remporté dimanche sa quatrième victoire de la saison à Barcelone, la 88e au général, après une course magistralement pilotée. Il devançait Max Verstappen (Red Bull), Valtteri Bottas (Mercedes) et les deux Racing Points de Lance Stroll et Sergio Pérez. Charles Leclerc, victime d’un problème moteur, se rend.

Lewis Hamilton (Mercedes) est parti complètement. Une semaine après avoir été critiqué par Max Verstappen (Red Bull) à Silverstone, le Britannique n’a jamais dérangé ni le Néerlandais ni son coéquipier Valtteri Bottas pour avoir remporté le Grand Prix d’Espagne en fauteuil roulant dimanche. Le sextuple champion du monde augmente ainsi son avantage en tête du championnat du monde et devient du même coup le seul détenteur du plus grand nombre de podiums (156) devant Michael Schumacher.

Samedi, Toto Wolff a tenté de maintenir un faux suspense en désignant Verstappen comme favori de la course. Le Néerlandais avait remporté le pari avec une bonne partie de poker en Grande-Bretagne et le rythme qu’il avait aux essais libres vendredi laissait espérer une nouvelle bataille. Cela ne s’est pas produit: idéalement penché de la pole, Hamilton a terminé une course en contrôle.

Les mauvaises performances des pneus “tendres” n’ont pas permis au prodige batave de chatouiller le leader de la Coupe du monde. Au moins “Mad Max” a fait le travail une fois de plus, profitant d’un très mauvais départ de Bottas, qui a été relégué derrière le Racing Point de Lance Stroll. Le Finlandais n’a jamais réussi à rattraper le cher Red Bull, qui était particulièrement agité à la radio ce dimanche.

READ  OM: un but, un combat, Alvaro accusé de racisme ... Le résumé du match

Petit spectacle, pas de pluie

Les gros nuages ​​imbibés d’eau n’ont pas voulu participer au cortège: derrière Bottas, tous les pilotes ont laissé plus d’un tour au vainqueur. Le Finlandais a également pu s’accorder un troisième arrêt aux stands, au 65e des 66 tours, pour obtenir le point bonus du meilleur tour de la course … Sergio Pérez a franchi la ligne loin derrière lui mais a finalement été battu par le coéquipier Lance Stroll après avoir reçu une pénalité pour avoir ignoré les drapeaux bleus.

Les “Mercedes Roses” n’ont jamais été particulièrement menacées malgré la bonne prestation de Carlos Sainz (McLaren), sixième à domicile devant le pilote qu’il remplacera la saison prochaine, Sebastian Vettel. En guise de symbole, l’Allemand a réussi une course quelque peu miraculeuse, effectuant 36 tours sur “soft” alors que Charles Leclerc a dû abandonner en raison d’une panne électronique. Continuez la galère pour la Scuderia. Aussi pour Alexander Albon (Red Bull): le Thaïlandais s’est contenté de la huitième ligne, devant Pierre Gasly (AlphaTauri). Le Rouennais collectionne, contrairement aux deux autres Français, Esteban Ocon, 13e et Romain Grosjean, 19e et dernier sur la piste.

Lewis Hamilton (Mercedes) après sa pole position au Grand Prix d’Espagne, 15 août 2020

Crédits: Getty Images

Cunégonde Lestrange

"Gourou de Twitter. Écrivain en herbe. Fauteur de troubles typique. Entrepreneur. Étudiant hipster."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer