Sport

Grand Alexis Pinturault, vainqueur d’un deuxième géant en deux jours!

Alexis Pinturault l’a encore fait. Toujours aussi fort, toujours aussi imperturbable, le Français a remporté son deuxième géant en deux jours à Adelboden, le troisième d’affilée en ajoutant celui d’Alta Badia en décembre. Positionné à seulement 30 centimes de Loïc Meillard à l’issue de la première manche, le skieur de Courchevel a sorti une finale anthologique pour s’imposer avec un avantage de 1,26 (!) Sur Filip Zubcic, déjà 2e vendredi et 1,65 de plus Meillard. Cette nouvelle démonstration lui permet de prendre le contrôle du petit globe et d’élargir l’écart au général. Une journée de rêve avant le slalom du dimanche.

Comment Pinturault a remporté un troisième géant consécutif: la fin de la course en vidéo

Peut-être refroidi par la terrible chute de Tommy Ford survenue avant son passage, “Pintu” n’a pas battu la concurrence comme il l’avait fait la veille, où il avait déjà une deuxième marge à l’intervalle. Cette fois, il lui fallait récupérer trois dixièmes sur Meillard. Trois fois rien, en fait, compte tenu du contrôle total affiché par le Français sur Chuenisbärgli depuis vendredi. Le Tricolore s’est également permis le luxe de signer le meilleur temps de la finale, trois centièmes d’avance sur Manuel Feller, auteur de la rentrée de la journée (28e à 11e).

Le bavoir rouge en prime

Jamais sorti du top quatre après les six premiers géants de l’hiver, Marco Odermatt est resté solide (4e à 1,67) mais doit logiquement rendre le dossard rouge à Pinturault, désormais devant 40 points. Déjà en tête du classement général, le Français compte 115 points d’avance sur Aleksander Aamodt Kilde. Comme la veille (4e), le Norvégien a cependant limité les dégâts (5e à 1,69) sur une discipline dont il se rapproche progressivement des meilleurs.

Derrière Pinturault, qui égalise Bode Miller avec ses 33 victoires en carrière, un autre Français termine dans le top 10. Il s’agit de Thibaut Favrot. Superbe 6e de la première manche avec son dossard 20, l’Alsacien n’est pas allé très loin de garder sa place à l’issue de la dernière manche. Neuvième à 2 ”25, il échoue à deux dixièmes du top 6. C’est son troisième top 10 dans la discipline, après une 8e place à Naeba et une 9e place à Solden l’an dernier. Les autres Bleus étaient moins présents à la soirée (15e place pour Mathieu Faivre, 20e place pour Victor Muffat-Jeandet). Le week-end ne s’est pas terminé dans la station suisse. Un slalom est prévu dimanche. Pinturault, dans sa formidable dynamique de géant, aura-t-il les moyens de signer un incroyable triplé?

Favrot a tout donné pour le Top 10: la 2ème course géante des Français

READ  le passage des armes entre Silva et les "pathétiques" supporters de Liverpool

Delphine Perrault

"Solutionneur de problèmes extrêmes. Chercheur avide de bacon. Écrivain maléfique. Geek du Web. Défenseur des zombies depuis toujours."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer