Économie

Grande-Bretagne: les grandes chaînes de supermarchés renoncent à 2 milliards d’euros d’allégements fiscaux

GRANDE-BRETAGNE: LES GRANDES MARQUES DE SUPERMARCHÉS ATTENDENT 2 MILLIARDS D'EUROS DE DÉGAGEMENT FISCAL

GRANDE-BRETAGNE: LES GRANDES MARQUES DE SUPERMARCHÉS ATTENDENT 2 MILLIARDS D’EUROS DE DÉGAGEMENT FISCAL

LONDRES (Reuters) – Les chaînes de supermarchés Sainsbury’s, Asda, Aldi et B&M ont déclaré jeudi qu’elles renonceraient à leur tour aux allégements fiscaux fonciers qu’elles avaient reçus en Grande-Bretagne lors de l’épidémie en raison du nouveau coronavirus.

Tesco et Morrisons avaient déjà annoncé une décision similaire, qui permettra aux autorités britanniques au total de récupérer 1,8 milliard de livres (2 milliards d’euros).

Les grands groupes de vente au détail en Grande-Bretagne ont vu leurs ventes augmenter pendant la crise sanitaire et l’opinion publique et certains médias leur reprochent de continuer à verser des dividendes tout en recevant une aide gouvernementale sous la forme d’une réduction de leur taxe sur le propriété, décidé en mars par le gouvernement pour les aider à faire face à des difficultés qu’ils n’ont finalement pas rencontrées.

Sainsbury’s a déclaré jeudi qu’il paierait 440 millions de livres sterling d’impôt foncier, tandis que Asda, propriété de Walmart, paierait 340 millions de livres sterling et Aldi 100 millions de livres sterling.

La chaîne de discounter B&M a annoncé qu’elle renonçait à un allégement d’impôt foncier d’environ 80 millions de livres sterling pour l’exercice en cours.

(James Davey, avec Liz Piper; version française Camille Raynaud)

READ  Nouvelles Dacia Sandero et Sandero Stepway: les premières photos officielles

Thierry Dufour

"Amoureux de la nourriture. Défenseur de l'alcool. Solutionneur de problèmes. Expert en café. Maven d'Internet pour les hipsters."

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer